Fashion Week Femme SS22 Jour 4

DEFILE RICK OWENS SUR LE PARVIS DU PALAIS DE TOKYO: Le créateur d’origine californienne a retrouvé son lieu de défilé préféré avec en ouverture sa femme Michèle Lamy, magistrale dans une robe en cuir noir pleine de saillies évoquant des carcasses de voitures, avec une cape filet flottant sur ses épaules et de nouvelles cuissardes dragon avec talons en plexiglas et découpe tout le long de la tige. Puis, dans un décor toujours aussi impressionnant avec des machines qui embrument les fontaines et le public en propulsant une épaisse fumée blanche, des mages noirs postés sur les toits qui jettent des feuilles de jasmin dans le vide, les mannequins avancent conquérantes, dans des robes sculpturales abstraites en denim japonais tissé sur des métiers anciens, ou en coton bio certifié GOTS, chaussées de cuissardes compensées de maîtresse dominatrice. Les robes toile d’araignée en mohair, avec des trous mobiles et amovibles, sont surprenantes. Lunettes de science-fiction pour un voyage vers un autre monde. Envoûtant comme toujours!

Photos: imaxtree

Fashion Week Femme AW18/19 Jour 3

DEFILE RICK OWENS AU PALAIS DE TOKYO: Cette saison le créateur californien installé à Paris poursuit ses expérimentations en vue d’inventer une nouvelle esthétique du vêtement féminin. Il approfondit le thème du cocon, en proposant des silhouettes futuristes recouvertes de coussins et bourrelets protecteurs qui s’entortillent autour du corps. Des formes étranges apparaissent, comme par exemple avec trois manches. Manteaux croisés, trois-quarts bicolores, avec des applications sur les épaules, des hauts au col drapé, et toutes sortes de découpes sur le corps. Les robes sont courtes, déstructurées, et se portent avec des baskets. De gros sacs eux aussi rembourrés mais d’apparence légère sont prévus pour dormir ou se réchauffer dans les transports. La palette de couleurs est délicate, avec, outre le noir et blanc, de jolis coloris terre ou ocre qui se mélangent au rose pale et au kaki; de grands carreaux jaune et brun donnent une allure à la fois classique et audacieuse. Tout ceci est au final assez fascinant!

Le streetstyle du jeudi 1er mars 2018, aux abords des défilés Y/Project et Rick Owens:

Et, pour terminer, mon look du jour (photos: Franck Malabre):