Inspiration Printemps/Eté 2022 n°3

Quoi de mieux pour l’été qu’un mini-short coloré qui donne la pêche! Ce look très cool est entièrement composé de pièces issues de la collection Kenzo printemps-été 2022. Le short en coton, confortable et facile à porter, reprend l’imprimé « Blurred Flowers », un imprimé iconique de la maison. Je l’ai assorti avec un T-shirt court noir et une chemise en denim bleu nuit pour un look décontracté et très contemporain. Côté accessoires: des bottines à lacets en cuir Kenzo SS22, casquette en jean « Navy » et petit sac bandoulière en cuir Zadig&Voltaire (collections antérieures), bagues en métal argenté Clara Jasmine.

Inspiration Printemps/Eté 2022 n°2

Le vert, couleur de l’été 2022? En tout cas il se marie à merveille avec une touche de jaune et du noir. Cette jolie jupe courte issue de la collection Kenzo printemps-été 2022 reprend l’imprimé « Bandana », un imprimé iconique de la maison des années 90. Pour une allure très chic je l’ai combinée avec un T-shirt court « Tiger Crest » noir en coton organique et un Teddy réversible en laine, tous deux provenant également de la collection Kenzo printemps-été 2022. Côté accessoires, des bottines à lacets en cuir Kenzo SS22, casquette en jean « Navy » et petit sac bandoulière en cuir Zadig&Voltaire (collections antérieures), bagues en métal argenté Clara Jasmine.

Inspiration Printemps/Eté 2022 n°1

Du chic avant tout avec ce look élégant composé d’un ensemble de pièces provenant de la collection Kenzo printemps-été 2022. Ce blazer léger à double boutonnage au rendu original en est la pièce phare. Je l’ai combiné avec une jolie chemise blanche, un Teddy réversible en laine (garni d’un motif tigre tissé avec la technique jacquard au dos) et une jupe courte en denim bleu marine. Côté accessoires, de très confortables bottines à lacets Pike en cuir (avec semelle crantée et fermeture zippée discrète sur le talon qui permet de les enfiler et les ajuster facilement), un petit sac « messenger courier » en jacquard avec empiècements en cuir, très élégant et très pratique avec sa bandoulière et ses nombreuses poches. Je les ai complétés par une casquette en jean « Navy » de Zadig&Voltaire (collection antérieure) et mes bagues en métal argenté préférées de la jeune créatrice parisienne Clara Jasmine.

Fashion Week Haute Couture SS22 Jour 4 (fin)

PRESENTATION LA METAMORPHOSE EN DIGITAL: Pour cette nouvelle collection intitulée « Le Triomphe des Fleurs », les deux créatrices polonaises (Ewa Gawkowska et sa soeur Malgorzata Szczena) ont puisé leur inspiration dans l’opéra ballet de Jean-Philippe Rameau « Les Indes Galantes », et tout particulièrement dans ces vers: « Triomphez, agréables fleurs! Répandez vos parfums, Ranimez vos couleurs! », »Papillon inconstant, Vole dans ton bocage! Arrête-toi, Suspends le cours de ta flamme volage! » Les broderies de fleurs ont nécessité un mois de travail, découpées et peintes à la main, un autre mois pour réaliser la broderie du tailleur pantalon, et deux mois pour le plissé des robes. Les coupes féériques au tombé impeccable opposent l’or solaire royal à la profondeur du bleu nuit et la légèreté du vert anis. Les matières utilisées sont exceptionnelles, made in France et respectueuses de l’environnement: dentelle Solstiss, soie, satin, tulle. Le résultat est à la hauteur du grand talent artistique des soeurs créatrices.

Photos: Greg Alexander

Fashion Week Haute Couture SS22 Jour 3

DEFILE JEAN PAUL GAULTIER x GLENN MARTENS AU SIEGE DE JPG: Depuis que Jean Paul Gaultier s’est retiré de la maison qui porte son nom en janvier 2020, les collections haute couture sont conçues en collaboration avec un designer extérieur qui change chaque saison. Après Chitose Abe (créatrice de Sacai) en juillet dernier, c’est au tour de Glenn Martens, le designer belge de Y/Project, de proposer sa vision de la couture Gaultier, chez qui il avait fait un passage en 2008. C’est ainsi qu’il a polarisé son attention sur le fameux corset, sous-vêtement captivant et élément consubstantiel à toute la carrière de Jean Paul Gaultier. Toutes les silhouettes sont corsetées et de nombreuses robes ont une longue traîne évoquant les sirènes ou les vagues. Le thème marin se trouve également décliné dans une robe fourreau entièrement brodée de coraux. De grosses mailles sculptent la silhouette comme cette robe en laine écru, dos nu avec une fente en arrière. L’emblématique marinière est déchiquetée ou décomposée en fils de fer sur une robe chair. On retrouve l’esprit Y/Project dans les constructions/déconstructions très impressionnantes et dans la touche de gothique flamboyant qui infuse les robes de madones moyenâgeuses.

Photos: imaxtree

Fashion Week Haute Couture SS22 Jour 2

PRESENTATION ZIAD NAKAD EN DIGITAL: Le créateur libanais a présenté une nouvelle collection intitulée « MuZeum », qui comme à son habitude sublime les femmes, tissant autour du corps féminin un écrin précieux et intemporel. Il nous invite à découvrir une collection de muses, toutes différentes, cosmopolites, ayant pour point commun une féminité affirmée, avec un choix de mannequins venant du monde entier (France, Australie, Géorgie, Etats-Unis, Allemagne, Pays-Bas, Corée) destiné à montrer que la beauté est universelle. La robe d’ouverture est un symbole de lumière, qui naît des ténèbres et qui est une invitation à faire un voeu. La signature du couturier se retrouve sur l’ensemble de la collection: épaules oversize, tailles marquées et soulignées par des ceintures bijoux et des broderies. Les robes phare sont créées comme des mosaïques, cousues carré par carré dans son atelier de Beyrouth: un travail de six mois et un nombre incalculable d’heures par robe pour créer cette architecture parfaite moulant le corps de la femme. Tulle, taffetas et dentelle soulignent ça et là une silhouette élancée. Celles-ci sont complétées par une ligne d’accessoires, ceintures Swarovski et boucles d’oreille oversize.

Photos: Mohammad Seif