Fashion Week Femme AW16/17 Jour 5

DEFILE DIOGO MIRANDA A LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE: pour cette nouvelle collection présentée à Paris, le créateur portugais a trouvé son inspiration chez Joseph Hoffmann, un architecte autrichien du 20ème siècle connu pour son goût pour les lignes géométriques, au sein d’un mélange savant de simplicité et de sophistication. Il en résulte des robes droites aux coupes géométriques, des rayures, des manches amples, des manteaux oversize. Les couleurs sont sobres (noir, gris, ivoire, bleu azur), mais les vêtements sont rehaussés par d’élégants détails. Oppositions de matières entre pied de poule, soie, crêpe, brocard rigide. Une femme à la fois forte, distinguée et contemporaine!

FW 20160305 51FW 20160305 52FW 20160305 53FW 20160305 54FW 20160305 55FW 20160305 56FW 20160305 57FW 20160305 58FW 20160305 59FW 20160305 60

DEFILE RAHUL MISHRA AU PALAIS DE TOKYO: avec cette nouvelle collection intitulée « It Felt Love » le designer indien a voulu témoigner son amour pour Paris. Les influences sont multiculturelles et mêlent les traditions de l’artisanat indien et chinois ancestral à des silhouettes occidentales d’aujourd’hui. Tie and dye et broderies inspirées des motifs et des couleurs de la porcelaine provenant des traditions indiennes et chinoises. Bleu très présent, comme en hommage à Paris, ville de l’amour. Grâce à un partenariat avec la Woolmark Company la laine mérinos a une place de choix dans la collection. Magnifiques robes fluides en soie et organza, robes longues ou jupes avec des découpes vertigineuses, vestes asymétriques, pantalon slim avec bomber en soie et néoprène brodé à la main, perfecto revisité, abondance de détails. Superbe!

FW 20160305 61FW 20160305 62FW 20160305 63FW 20160305 64FW 20160305 65FW 20160305 66FW 20160305 67FW 20160305 68FW 20160305 69FW 20160305 70

Grande journée de streetstyle en ce samedi 5 mars 2016, notamment aux abords du défilé Elie Saab aux Tuileries (à partir de la 7ème photo):

FW 20160305 11FW 20160305 12FW 20160305 13FW 20160305 14FW 20160305 15FW 20160305 16FW 20160305 17FW 20160305 18FW 20160305 19FW 20160305 20FW 20160305 21FW 20160305 22FW 20160305 23FW 20160305 24FW 20160305 25FW 20160305 26FW 20160305 27FW 20160305 28FW 20160305 29FW 20160305 30FW 20160305 31FW 20160305 32FW 20160305 33FW 20160305 34FW 20160305 35FW 20160305 36FW 20160305 37FW 20160305 38FW 20160305 39FW 20160305 40FW 20160305 41FW 20160305 42FW 20160305 43FW 20160305 44FW 20160305 45FW 20160305 46

Et mon look du jour:

FW 20160305 06

 

Publicités

Fashion Week Femme AW16/17 Jour 4

DEFILE ISSEY MIYAKE A L’ESPACE EPHEMERE TUILERIES: le designer japonais Yoshiyuki Miyamae a présenté une collection intitulée « Beyond », qui se veut un voyage au-delà de la beauté connue à ce jour. Poursuivant ses expérimentations technologiques, il nous propose des jeux de plissés et de couleurs saisissants. Grâce à l’application d’une colle spéciale sur le vêtement qui gonfle après « cuisson », la technique maison « Baked Stretch » évolue. Des motifs colorés en forme de prismes apparaissent une fois le vêtement « cuit » grâce aux imprimés géométriques tissés au préalable; des imprimés en cercles concentriques s’entremêlent et conduisent à des plissés graphiques et intenses. La technique « 3D Stream Stretch » qui utilise la vapeur pour rétracter le vêtement s’enrichit elle aussi. Un fil chenille épais et coloré tissé dans la matière apporte confort et chaleur. Une seule et même pièce de tissu plissée en différents points crée sous l’effet de la chaleur des formes torsadées originales. Pari réussi: le résultat est magnifique. Les plis font vibrer les couleurs, il se dégage de l’ensemble une extraordinaire impression de mouvement, les combinaisons de couleurs sont de toute beauté.

FW 20160304 41FW 20160304 42FW 20160304 43FW 20160304 44FW 20160304 45FW 20160304 46FW 20160304 47FW 20160304 48FW 20160304 49FW 20160304 50

DEFILE FATIMA LOPES AU « LABORATOIRE »: la créatrice portugaise a présenté une collection intitulée « Couture Rhapsody », se situant à la rencontre de l’esprit couture et d’un univers rock plus ancré dans le quotidien. Coupes ajustées, robes courtes et près du corps, manteaux longs de dandy et costumes féminins, robes-smoking aux décolletés plongeants. Mélanges audacieux de matières nobles: laine pure, cachemire, cuir, dentelle. Des touches de fourrure viennent donner un côté glamour à la collection. Couleurs raffinées allant du noir à l’écru, en passant par des nuances de gris, pied-de-poule, dark cherry et bleu canard. Maquillage nude avec bouche « lie de vin » qui souligne l’allure androgyne des silhouettes. Très moderne et délicieusement sexy!

FW 20160304 51FW 20160304 52FW 20160304 53FW 20160304 54FW 20160304 55FW 20160304 56FW 20160304 57FW 20160304 58FW 20160304 59FW 20160304 60

DEFILE COPPELIA PIQUE A L’EGLISE SAINT-MERRI: la collection intitulée « A Bloody Love Story » s’inspire des histoires d’amour tragiques comme celle de Francesca da Rimini et de Paolo Malatesta au 13ème siècle italien. La créatrice Axelle Migé met en scène une femme passionnée qui s’affirme et se libère peu à peu. Cette transformation se traduit par des jeux de découpe et d’incrustation de matières. Les étoffes luxueuses à l’ancienne sont mélangées à des tissus techniques sportswear contemporains. Les coupes sont inspirées des tenues d’officiers et des vêtements d’apparat, et sont souvent asymétriques. Les couleurs classiques, telles que le bleu nuit, le gris et le noir, se combinent à des couleurs plus vibrantes comme le vermillon, l’indigo, et sont sublimées par le doré, symbole de puissance, que l’on trouve sur certains vêtements et sur les visages des mannequins. Une collection très originale qui mêle, avec beaucoup de talent, mode et art. Cette amazone à la fois moderne et mystique, tiraillée entre féminité et androgynie, est assurément poignante.

FW 20160304 61FW 20160304 62FW 20160304 63FW 20160304 64FW 20160304 65FW 20160304 66FW 20160304 67FW 20160304 68FW 20160304 69FW 20160304 70

Le streetstyle du vendredi 4 mars 2016:

FW 20160304 12FW 20160304 13FW 20160304 11FW 20160304 14FW 20160304 15FW 20160304 16FW 20160304 17FW 20160304 18FW 20160304 19FW 20160304 20FW 20160304 21FW 20160304 22FW 20160304 23FW 20160304 24FW 20160304 25FW 20160304 26FW 20160304 27FW 20160304 28FW 20160304 29FW 20160304 30FW 20160304 31FW 20160304 32FW 20160304 33FW 20160304 34

Et mon look du jour (avec mon imperméable préféré, de chez Wanda Nylon):

FW 20160304 02FW 20160304 03

Fashion Week Femme AW16/17 Jour 3

DEFILE RICK OWENS AU PALAIS DE TOKYO: le designer californien basé à Paris nous a présenté une collection d’inspiration tribale, mi-primitive mi-futuriste, dans laquelle il prend un malin plaisir à jouer avec les proportions et les volumes. Certains mannequins ont la tête entièrement recouverte de cocons de soie. Les corps sont enveloppés de drapés aux matières surabondantes. Mohair et doudounes sont à l’honneur. Manteaux asymétriques, tuniques aux plissés sculpturaux, pantalons extra-larges. Couleurs pastel dominantes: écru, gris perle, vert eau; quelques teintes plus chaudes: ocre, chocolat. Cuissardes en cuir sur semelles de gomme architecturées de style japonais. Des silhouettes hors normes, surnaturelles, mais assurément séduisantes!

FW 20160303 51FW 20160303 52FW 20160303 53FW 20160303 54FW 20160303 55FW 20160303 56FW 20160303 57FW 20160303 58FW 20160303 59FW 20160303 60

DEFILE PASCAL MILLET AU PALAIS DES BEAUX-ARTS: une collection à l’esthétique recherchée. Très belles harmonies de lurex, cuir et fourrure. Les teintes sont chic et lumineuses: le kaki est judicieusement associé au gris, le bleu marine au noir, le rouge vif au gris. Grands manteaux, ceinturés ou non, capes, cardigans et vestons sans manches. Robes fluides avec décolletés en dentelle ou volants aux épaules. Tulles et jerseys pailletés s’invitent dans les tenues de jour, mais trouvent tout leur éclat dans les tenues de soirée, qui ne lésinent pas sur les broderies de perles et de cristaux, les boléros en fourrure et les plumes. Un esprit très couture et délicieusement glamour!

FW 20160303 61FW 20160303 62FW 20160303 63FW 20160303 64FW 20160303 65FW 20160303 66FW 20160303 67FW 20160303 68FW 20160303 69FW 20160303 70

Le streetstyle du jeudi 3 mars 2016:

FW 20160303 11FW 20160303 12FW 20160303 13FW 20160303 14FW 20160303 15FW 20160303 16FW 20160303 17FW 20160303 18FW 20160303 19FW 20160303 20FW 20160303 21FW 20160303 22FW 20160303 23FW 20160303 24FW 20160303 25FW 20160303 26FW 20160303 27FW 20160303 28FW 20160303 29FW 20160303 30FW 20160303 31FW 20160303 32FW 20160303 33FW 20160303 34FW 20160303 35FW 20160303 36FW 20160303 37FW 20160303 38FW 20160303 39FW 20160303 40FW 20160303 41FW 20160303 42

Et pour terminer mon look du jour:

FW 20160303 07

Fashion Week Femme AW16/17 Jour 2

DEFILE ATSURO TAYAMA AU LOFT SEVIGNE: le créateur japonais nous a présenté le vestiaire d’une femme aux multiples visages: de la working girl avec des rayures strictes aux tenues de soirée en noir dominant, en passant par des tenues de ville plus colorées. Toujours d’une grande élégance, entre volume et graphisme. Longs manteaux, capes ou ponchos, souvent agrémentés de volants. Références à l’orient avec des silhouettes fluides rappelant les kimonos. Les couleurs sobres du début du défilé laissent ensuite la place à de délicieux mélanges de bleus et de violets, puis à des silhouettes monochromes aux couleurs vives (orange, rouge, jaune) avant de revenir au noir des tenues pour le soir. Cols montants ou larges du plus bel effet. Coupes impeccables et parfaite maîtrise des différentes matières.

FW 20160302 41FW 20160302 42FW 20160302 43FW 20160302 44FW 20160302 45FW 20160302 46FW 20160302 47FW 20160302 48FW 20160302 49FW 20160302 50

DEFILE CEDRIC CHARLIER AU PAVILLON CAMBON CAPUCINES: pour son dernier défilé à Paris (puisque les prochains auront désormais lieu à New York), le créateur belge a présenté une collection inspirée du thème du vêtement marin. Grands cabans de marin des villes, trenchs cirés, robes en maille fluide, pantalons à pont en drap de laine. Des bandes de smoking en couleur sont cousues à l’entrejambe des pantalons. Les robes sont très courtes. Comme les cabans, elles ont souvent des cols hauts. Subtiles combinaisons de couleurs au niveau des détails des vêtements. Jolis sacs coquille en cuir bleu piscine. Les mannequins portent des boots aux bouts pointus et aux lignes épurées. Une allure d’ensemble classique, mais chic et efficace.

FW 20160302 51FW 20160302 52FW 20160302 53FW 20160302 54FW 20160302 55FW 20160302 56FW 20160302 57FW 20160302 58FW 20160302 59FW 20160302 60

DEFILE DRIES VAN NOTEN DANS UN BATIMENT DE LA SNCF: une collection détonante inspirée du personnage de la marquise Luisa Casati, icône des années folles et muse au style de vie excentrique des plus grands artistes du début du vingtième siècle. De longues silhouettes androgynes sortent de la nuit, dans un esprit très couture. Les mannequins aux yeux charbonneux et cheveux plaqués ont des allures de dandy, portant cravates et pantalons larges. Plumes, fausses fourrures colorées, imprimés panthère et perles à profusion. Résilles rebrodées de paillettes, velours fluides, pulls sans manches en maille torsadée, teddys en cuir et soie avec blason d’université, bermudas à rayures club, peignoirs d’intérieur imprimés de perles, pyjamas de soie chamarrée. La décadence comme style de vie, une sensualité non-conformiste, une démonstration d’élégance magistrale.

FW 20160302 61FW 20160302 62FW 20160302 63FW 20160302 64FW 20160302 65FW 20160302 66FW 20160302 67FW 20160302 68FW 20160302 69FW 20160302 70

Le streetstyle du mercredi 2 mars 2016:

FW 20160302 11FW 20160302 12FW 20160302 13FW 20160302 14FW 20160302 15FW 20160302 16FW 20160302 17FW 20160302 18FW 20160302 19FW 20160302 20FW 20160302 21FW 20160302 22FW 20160302 23FW 20160302 24FW 20160302 25FW 20160302 26FW 20160302 27FW 20160302 28FW 20160302 29FW 20160302 30FW 20160302 31FW 20160302 32

Et mon look du jour:

FW 20160302 01FW 20160302 02

Fashion Week Femme AW16/17 Jour 1

La Fashion Week parisienne de prêt-à-porter femme automne-hiver 16/17 s’est déroulée du 1er au 9 mars 2016. Elle a été marquée par de sublimes défilés d’une grande créativité. Voici le début de mon reportage au jour le jour sur les défilés auxquels j’ai assisté ainsi que sur le streetstyle aux alentours.

DEFILE EACHxOTHER AU THEATRE DU TRIANON: une inspiration assurément artistique pour les designers Ilan Delouis et Jenny Mannerheim qui vont jusqu’à inscrire des mots du poète Robert Montgomery sur certaines pièces. Cela conduit à une collection d’allure androgyne de haut niveau très désirable. Un streetwear chic et contemporain aux accents mélancoliques et poétiques. La palette de couleurs est riche et va du noir au marron en passant par des beiges romantiques, du jaune moutarde et un délicieux camel brillant. Un maquillage orange autour des yeux des mannequins relève subtilement l’allure d’ensemble. Les jupes, robes et manteaux sont en-dessous du genou. Beaucoup de pantalons (slims qui s’arrêtent au-dessus de la cheville, ou bien larges et hyper-longs qui se terminent en pattes d’éléphant), de longues manches, des bretelles, une veste tailleur avec capuche. On est sous le charme!

Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016Each x Other RTW Fall 2016

DEFILE LEA PECKRE AU PALAIS DE TOKYO: rencontre entre le monde des couche-tard et celui des lève-tôt: il est 5h du matin comme ceci est écrit sur certaines tenues. La collection traduit cette contradiction en proposant des teintes et des silhouettes en opposition. Bleu nuit et noir contre blanc optique, mais aussi violet et aubergine. Manteau d’homme en gabardine noire combiné avec une robe en tulle blanc style lingerie. Grande variété de textures. Les volants, lacets et mailles bords côte très près du corps dessinent une garde-robe à la fois technique et séduisante. Sans oublier la transparence, présente dans de nombreuses silhouettes et à tous les niveaux du corps, et qui est l’un des éléments phare de l’ADN de la marque. Un pantalon/combinaison très taille basse avec un haut transparent est assez époustouflant. Une collection tout à la fois sexy et décontractée en phase avec l’époque.

FW 20160301 51FW 20160301 52FW 20160301 53FW 20160301 54FW 20160301 55FW 20160301 56FW 20160301 57FW 20160301 58FW 20160301 59FW 20160301 60

DEFILE ANREALAGE AU PALAIS DE TOKYO (YOYO-CLUB): un défilé qui se vit comme une expérience et qui permet de pénétrer dans l’univers particulier du créateur japonais Kunihiko Morinaga. Celui-ci nous a conviés à une performance qui brouille les sens: descente d’escaliers dans le noir, bruits stridents. Une cage aux fines parois transparentes est installée au milieu du podium. Un voyage dans le futur, à la frontière entre le réel et l’irréel, dans lequel des mannequins aux allures de robots nous présentent une symphonie en gris dominant (clair, foncé ou brillant, avec des motifs géométriques ou non: losanges, ronds, quadrillages, fleurs) en différentes matières et coupes. Le designer japonais est passionné par l’expérimentation textile et technologique: cette fois-ci il a codé ses matières avec un programme informatique. Des tissus techniques au service d’une recherche esthétique très pointue. Les mannequins portent des casques de cycliste étirés couvrant le front et une partie du visage, et des cols XXL qui masquent les nuques. Imperméables transparents du plus bel effet en fin de défilé. La collection comprend aussi des chaussures et accessoires (sacs, pochettes) dans les mêmes thèmes. Des silhouettes très « cocon » pour affronter un monde urbain post-moderne impitoyable!

FW 20160301 61FW 20160301 62FW 20160301 63FW 20160301 64FW 20160301 65FW 20160301 66FW 20160301 67FW 20160301 68FW 20160301 69FW 20160301 70

Le streetstyle du mardi 1er mars 2016:

FW 20160301 11FW 20160301 12FW 20160301 13FW 20160301 14FW 20160301 15FW 20160301 16FW 20160301 17FW 20160301 18FW 20160301 19FW 20160301 20FW 20160301 21FW 20160301 22FW 20160301 23FW 20160301 24FW 20160301 25FW 20160301 26FW 20160301 27FW 20160301 28FW 20160301 29FW 20160301 30FW 20160301 31FW 20160301 32FW 20160301 33FW 20160301 34

Et, pour terminer, mon look du jour:

FW 20160301 02