Shooting pour Sophy G

L’un des moments les plus marquants de cette année 2017 qui s’achève aura été pour moi le shooting que j’ai réalisé pour la campagne été 2018 de la marque Sophy G, en tant que modèle. Cette marque de prêt-à-porter de luxe basée à Dubaï propose essentiellement des robes de cocktail et tenues de soirée incarnant une certaine élégance intemporelle. Intitulée « Unveiled » la collection été 2018 est une allusion à la mariée qui se prépare pour dévoiler au monde sa beauté, sa féminité et sa confiance dans l’avenir. Cette collection monochrome et d’inspiration victorienne dans ses coupes et ses détails utilise des tissus délicats tout en transparence comme l’organza, le taffetas, la soie jacquard, la dentelle et recourt également à des techniques de haute couture telles que des broderies et détails faits main avec des perles naturelles. La fabrication est réalisée en Italie. L’idée du shooting, conçu par la styliste ukrainienne Tania Tuka et confié au photographe Jordan Rtd, était de mettre en scène l’élégance et le côté romantique des looks dans des lieux parisiens emblématiques et sous forme de cartes postales anciennes en noir et blanc, et ceci de façon tout à fait décalée. Il est inutile de préciser que j’ai été extrêmement flatté d’avoir été choisi pour ce projet créatif hors normes et pour incarner tout à la fois le chic intemporel parisien et la féminité de ces magnifiques tenues. Je manque peut-être d’objectivité, mais le résultat m’est apparu superbe! Le shooting a été publié en version imprimée dans les magazines Imirage Magazine (Canada) et Night Life (Ukraine), ainsi que dans de nombreux web-magazines et blogs dans le monde entier. Merci encore à toute l’équipe pour ces moments inoubliables!

Publicités

Alber Elbaz / Lanvin : l’expo

La Maison Européenne de la Photographie a présenté à Paris du 9 septembre au 31 octobre 2015 une magnifique exposition consacrée à Alber Elbaz, qui fut le directeur artistique de la maison Lanvin de 2001 jusqu’au … 28 octobre 2015. Cette exposition qui proposait une immersion très réussie dans la machine à rêves d’Alber Elbaz et qui, à sa conception, se voulait introspective a pris une dimension plus rétrospective suite au départ (brutal) du créateur de la plus ancienne maison de couture parisienne encore en activité. Orchestrée par Alber Elbaz et ses équipes, l’exposition construite comme une installation artistique sur cinq salles plongeait le visiteur dans l’intimité des essayages, l’émotion des défilés et la beauté des créations. Un dialogue entre mode et photographie dont j’essaie de vous faire partager l’ambiance dans ces quelques photos si vous avez manqué cette exposition unique ou alors pour le plaisir de revivre ces moments intenses!

ALBER ELBAZ 01

ALBER ELBAZ 02

ALBER ELBAZ 21

ALBER ELBAZ 22

ALBER ELBAZ 23

ALBER ELBAZ 24

ALBER ELBAZ 12

ALBER ELBAZ 11

ALBER ELBAZ 13

ALBER ELBAZ 14

ALBER ELBAZ 15

ALBER ELBAZ 31

ALBER ELBAZ 32

ALBER ELBAZ 33

ALBER ELBAZ 34

ALBER ELBAZ 35

ALBER ELBAZ 36

ALBER ELBAZ 37

ALBER ELBAZ 38

ALBER ELBAZ 39

ALBER ELBAZ 40

ALBER ELBAZ 41

Kumé: une jeune marque coréenne à suivre!

Kumé est une jeune marque coréenne de prêt-à-porter féminin, basée à Séoul, dont j’ai rencontré la créatrice Alice Kim lors de la dernière fashion week parisienne. La collection printemps/été 2016, qui était exposée au showroom Ozone, est sa troisième collection et c’était la première présentation de la marque à Paris. Une marque qui a pour ambition de permettre à tout un chacun de réaliser ses rêves de mode. Un style minimaliste, contemporain et d’une grande féminité. Matières de qualité, coupes soignées, fluidité des silhouettes, subtilité des couleurs à dominante pastel (blanc, écru, rose, bleu, marron). Quelques pièces sont délicatement agrémentées de pois. L’allure d’ensemble est très raffinée. Et comme les asiatiques sont généralement très ouverts, la créatrice n’a pas hésité un seul instant pour me proposer de faire quelques essayages de mes pièces préférées! C’est tout simplement magnifique. On lui souhaite plein succès!

KUME 01

KUME 02

KUME 03

KUME 04

KUME 05

KUME 06

KUME 07

Vous pouvez retrouver toute la collection sur le site internet de la marque:

http://www.kume-studio.com

« Bandits by Sarah Tari »: de jolis bijoux à offrir ou s’offrir!

Lors de la dernière fashion week parisienne j’ai fait la connaissance de la très charmante créatrice Sarah Tariverdian qui exposait au showroom Ozone. Sa marque « Bandits by Sarah Tari » a été créée à Paris en 2010 et propose une collection unique et originale de bijoux et écharpes. Les bijoux (bagues non serties, bracelets, colliers, sautoirs, boucles d’oreille) sont fabriqués avec des métaux précieux tels que argent vieilli, vermeil, or rose ou pierres semi-précieuses. Les matériaux sont maintenus dans leur état naturel afin de leur donner cet aspect brut d’une grande beauté, caractéristique de la marque. Attirée par l’asymétrie et les formes organiques, la créatrice nous montre ainsi la beauté de l’imperfection et nous invite à regarder l’envers des choses. Chaque pièce est conçue et fabriquée à la main à Paris. Les foulards, en soie, modal, coton et cashmere, présentent de magnifiques illustrations et dessins ayant chacun leur propre histoire et sont eux aussi fabriqués en séries très limitées. De très belles idées pour vos cadeaux de fin d’année ou pour se faire plaisir à soi-même!

ST 11

ST 01

ST 03

ST 04

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with b5 preset

ST 13

ST 14

ST 17

ST 18

ST 20

ST 21

ST 09

site internet: http://www.banditsbysarahtari.com

Soirée Lutin En Folie/Amar/Prix Zind-Kala-Wasté 2015 au Réservoir

A l’occasion de la remise du prix Zind-Kala-Wasté 2015, un prix destiné à récompenser un court métrage sur le thème de la liberté, les organisateurs m’avaient demandé de concevoir un défilé de mode illustrant le thème de la liberté à travers le vêtement. Cette soirée a eu lieu le 4 novembre dernier au Réservoir, une magnifique salle de spectacle parisienne. Voici une sélection de photos de ce défilé/performance à caractère expérimental, hors normes, à la croisée de la mode et de l’art, sur le thème de la liberté et du masculin/féminin, réalisé sous la direction artistique du très talentueux Amar. A nouveau un immense merci à toute l’équipe et au public venu nombreux pour cette superbe soirée!

ZKW15 04ZKW15 FM06ZKW15 FM07ZKW15 FM21ZKW15 FM08ZKW15 FM09ZKW15 FM14ZKW15 FM15 ZKW15 FM17ZKW15 FM18ZKW15 FM19ZKW15 FM20ZKW15 FM22ZKW15 FM10ZKW15 FM12ZKW15 03

photos: Franck Malabre et Antonio So

Look automne 2015 n°2

La mode peut être originale, inventive et de qualité hors des tendances. Je vous laisse découvrir ce shooting créatif mettant en scène de superbes tenues à l’ancienne. Je porte une incroyable veste de style renaissance, aux détails particulièrement soignés, et un chapeau « fantaisie de tulle » à l’iroquoise, non moins incroyable, tous deux réalisés par la créatrice de costumes de scène Odile Hautemulle (parisienne installée depuis 2012 à Berlin, où elle a ouvert son atelier-boutique de costumes « A notre façon »). J’ai complété le look avec une robe vintage blanche en dentelle ajourée, asymétrique et évasée vers le bas, et des bottes montantes What For. Ma complice Adèle porte une très belle robe de style rétro de la créatrice française Malam (qui réalise des pièces uniques ou en séries limitées, de grande qualité, à partir de tissus vintage ou customisés). J’ai complété son look avec un collier de perles vintage et des boots What For. Les photos ont été prises dans la cour et les jardins de l’Hôtel de Sully (Paris, Marais), petit clin d’oeil aux journées du patrimoine qui se tenaient ce weekend.

NINO 2015 04

NINO 2015 05

NINO 2015 06

NINO 2015 07

NINO 2015 08

NINO 2015 09

Modèles: Lutin En Folie, Adèle Adamczak; stylisme: Lutin En Folie; photos: Nino Rakichevich.

 

Dupuy de Lôme: le costume qui protège l’homme connecté

Lors de la dernière fashion week homme (printemps/été 2016), j’ai été invité à une présentation de la jeune marque Dupuy de Lôme Paris. Fascinée par les silhouettes d’hommes, sa créatrice Magali B. Roussel réalise des costumes au style raffiné selon des coupes revisitées et plus fashion, mais surtout elle a créé un concept « d’écran total » qui protège du piratage des données des smartphones et cartes bancaires, grâce à la technologie anti-NFC. La NFC (Near Field Communication) est une communication sans fil, sans contact, permettant l’échange de données entre appareils à proximité. Pour s’opposer au piratage de données par NFC, et plutôt que de recourir pour se protéger à des étuis qui alourdissent la silhouette, la créatrice a eu l’idée d’intégrer la technique anti-hacking au costume. Les poches du costume sont ainsi conçues pour assurer une protection bloquant les ondes et empêchant les transferts de données. Par ailleurs la créatrice apporte un soin tout particulier aux coupes et aux matières, pour que le costume outil de travail procure du plaisir à celui qui le porte. C’est ainsi qu’elle réalise ses costumes selon trois morphotypes différents: le « performer » qui s’adresse à celui qui assume sa silhouette forte, le « smart » pour un homme plus musclé, le « vaillant » qui correspond au stéréotype masculin plutôt filiforme. Dans tous les cas de figure l’homme version 3.0 se doit d’être élégant et séduisant même en tenue de travail.

DUPUY 01

DUPUY 02

DUPUY 03

DUPUY 04

DUPUY 05

DUPUY 06

DUPUY 13

DUPUY 08

DUPUY 14

DUPUY 09

DUPUY 10

DUPUY 07

site internet: http://www.dupuydelome.paris