Fashion Week Haute Couture SS22 Jour 2

PRESENTATION ZIAD NAKAD EN DIGITAL: Le créateur libanais a présenté une nouvelle collection intitulée « MuZeum », qui comme à son habitude sublime les femmes, tissant autour du corps féminin un écrin précieux et intemporel. Il nous invite à découvrir une collection de muses, toutes différentes, cosmopolites, ayant pour point commun une féminité affirmée, avec un choix de mannequins venant du monde entier (France, Australie, Géorgie, Etats-Unis, Allemagne, Pays-Bas, Corée) destiné à montrer que la beauté est universelle. La robe d’ouverture est un symbole de lumière, qui naît des ténèbres et qui est une invitation à faire un voeu. La signature du couturier se retrouve sur l’ensemble de la collection: épaules oversize, tailles marquées et soulignées par des ceintures bijoux et des broderies. Les robes phare sont créées comme des mosaïques, cousues carré par carré dans son atelier de Beyrouth: un travail de six mois et un nombre incalculable d’heures par robe pour créer cette architecture parfaite moulant le corps de la femme. Tulle, taffetas et dentelle soulignent ça et là une silhouette élancée. Celles-ci sont complétées par une ligne d’accessoires, ceintures Swarovski et boucles d’oreille oversize.

Photos: Mohammad Seif

Fashion Week Haute Couture AW19/20 Jour 4 (fin)

DEFILE ZIAD NAKAD AU PAVILLON CAMBON CAPUCINES: Pour cette nouvelle collection intitulée « Tessera » le couturier libanais s’est inspiré de la mosaïque antique et réalise ainsi une ode à l’architecture et à la géométrie. Mélangeant les tulles avec les chiffons, la dentelle et le velours, et maîtrisant parfaitement les coupes et les volumes, il donne à ses créations une dimension architecturale empreinte de modernité. Les silhouettes très féminines présentent des tailles marquées, ainsi que des manches oversize et asymétriques obtenues grâce à de véritables prouesses techniques tout en donnant une grande impression de légèreté. Les broderies ont été imaginées comme un assemblage de tesselles d’une mosaïque. Tout ceci se décline dans une palette de couleurs variées et raffinées avec du rouge, du bleu, du doré, de l’argenté et des pointes de noir.

Le streetstyle du mercredi 3 juillet 2019, notamment aux abords des défilés Elie Saab et Jean-Paul Gaultier:

Et, pour terminer, mon look du jour:

Photos de défilé: Imaxtree pour Méphistophélès

Fashion Week Haute Couture SS19 Jour 3

DEFILE ZIAD NAKAD AU PAVILLON CAMBON CAPUCINES: Pour cette nouvelle collection intitulée « Orion », le couturier libanais a trouvé son inspiration dans ce chasseur géant qui selon la mythologie grecque fut transformé en constellation par Zeus, comme en quelque sorte une victoire de la grâce sur la violence. Il va ainsi cueillir les étoiles une à une pour les transformer comme par magie en robes spectaculaires illuminant tout en finesse les douces nuits d’été. De couleur vert d’eau, pêche, mordoré, lavande ou bleu électrique les robes ont l’apparence de véritables atlas célestes. Les sequins argent et les cristaux brodés épousent à merveille les courbes du corps pour une allure des plus étincelantes qui invite au rêve et rend hommage aussi bien aux étoiles qu’à la femme.

Le streetstyle du mercredi 23 janvier 2019:

Et, pour terminer, mon look du jour: