Fashion Week Haute Couture SS20 Jour 3 (fin)

DEFILE ZIAD NAKAD A L’HOTEL INTERCONTINENTAL PARIS LE GRAND: Pour cette nouvelle collection intitulée « Atlantis » le couturier libanais s’est inspiré de ce sous-continent insulaire évanoui et souvent idéalisé pour imaginer une princesse guerrière des temps modernes tout à la fois féroce, douce, déterminée et pleine de compassion. Les silhouettes de sirènes sont sublimées par le tulle, la soie et le taffetas mélangés à de l’organza et de la mousseline. Les cristaux, les perles, les plumes et tous les détails faits main exaltent leur féminité. Les nuances de bleu, de vert d’eau, de jaune soleil, de pêche et d’or reflètent à merveille leur sensualité.

DEFILE MARIA ARISTIDOU A L’HOTEL LE MAROIS-FRANCE AMERIQUES: La créatrice chypriote grecque a présenté une collection maille couture intitulée « Bold » (hardi) inspirée de l’Art Déco et du souffle de changement apporté par ce mouvement après la seconde guerre mondiale. Les coupes aux formes nettes et géométriques se déclinent dans des matériaux luxueux, des couleurs vivantes et des motifs originaux en maille, et incluent quelques silhouettes masculines. Fascinée par cette matière, Maria Aristidou a créé, à l’aide de fils précieux et de techniques élaborées, divers modèles de maille. L’ensemble du processus de conception et de production est artisanal et se déroule à Chypre.

DEFILE ADELINE ZILIOX A L’HOTEL LE MAROIS-FRANCE AMERIQUES : La jeune créatrice strasbourgeoise a présenté une collection couture intitulée « Source(s) », en référence à cette source inépuisable et intarissable qui est en chacun de nous. Mais c’est aussi un moyen d’exprimer ses préoccupations écologiques. Les mélanges de tissus, le travail des vides et des pleins, les broderies originales font allusion respectivement à la rencontre des éléments comme l’eau et la terre, au rythme de notre vie et à des paysages émotionnels. Sa démarche éco-responsable la conduit à n’utiliser que des savoir-faire français et des filières courtes limitant l’impact écologique, les broderies étant faites à la main dans ses ateliers en France.

Le streetstyle du mercredi 22 janvier 2020:

Et, pour terminer, mon look du jour:

Photos des défilés: imaxtree

Fashion Week Haute Couture SS20 Jour 2

DEFILE JULIEN FOURNIE A L’ORATOIRE DU LOUVRE: Pour cette nouvelle collection intitulée « Premières Conquêtes » le couturier français met en scène des aventurières modernes, éprises de liberté et dont la soif de découvertes et de nouvelles rencontres est une source d’inspiration sans fin pour leurs tenues. Les silhouettes à la coupe parfaitement maîtrisée sont imposantes. Les vêtements, moins corsetés que d’habitude, se parent de broderies-talismans ou de gris-gris qu’on imagine avoir été recueillis au gré de ces pérégrinations. L’allure est structurée au moyen de ceintures à multiples lanières. Sacs, cartouchières et passementeries complètent l’équipement de ces aventurières intrépides et indépendantes.

DEFILE ALEEM YUSUF A L’HOTEL LE MAROIS-FRANCE AMERIQUES: Avec cette nouvelle collection intitulée « Obsession » le créateur d’origine pakistanaise basé à Melbourne (Australie) explore les variations de l’amour, de l’individualité et de la beauté, comme autant de pétales d’une rose. Inspiré par les formes féminines, il entend traduire toute la sensibilité naturelle de la femme, sa délicatesse et les contrastes entre sa force intérieure et sa beauté fragile, dans une collection reprenant les bases de la couture traditionnelle: drapés provenant de tissus luxueux, recours aux techniques séculaires, attention portée au détail. Comme à son habitude le premier look en noir est un hommage au « noir Melbourne » porté par les Melbournois en toutes saisons.

DEFILE LA METAMORPHOSE A L’HOTEL LE MAROIS-FRANCE AMERIQUES: Le duo de créatrices polonaises (Ewa Gawkowska et sa soeur Malgorzata Szczena) qui est à l’origine de la marque a présenté une nouvelle collection intitulée « Les couleurs de l’âme » dédiée à la femme en tant que muse, évanescente inspiration pour les poètes comme Sully Prudhomme. La transparence des tulles est sublimée par les mousselines, les soies, les satins et les taffetas, dans un tourbillon de couleurs fortes alternant avec de délicats pastels. Pour notre plus grand plaisir, Miss France 2019 (Vaimalama Chaves) qui est une grande fan de la marque a chanté un titre de son dernier album dans une tenue rouge spécialement créée pour l’occasion, pour clôturer le défilé, et Miss France 2020 (Clémence Botino) était également présente.

Le streetstyle du mardi 21 janvier 2020, notamment aux abords du défilé Chanel:

Et, pour terminer, mon look du jour:

Photos des défilés: imaxtree

Fashion Week Haute Couture SS20 Jour 1

DEFILE TONY WARD AU PALAIS DE LA DECOUVERTE: Pour cette nouvelle collection intitulée « Revive » le créateur libanais s’est inspiré des lignes infinies, des cercles tels qu’ils peuvent apparaître dans des dessins de mandalas, des formes fractalisées et des géométries « douces ». Suivant la philosophie du cycle de la vie il a ainsi conçu une couture nouvelle à partir de pièces vintage, repensant et ravivant des matières et des robes de multiples façons. La palette de couleurs se décline cette saison en blanc pur, vert turquoise, jaune vif. Les coupes enveloppantes donnent une sensation de sécurité, les formes volumineuses symbolisent la liberté, l’ensemble est somptueux.

Le streetstyle du lundi 20 janvier 2020, aux abords des défilés Tony Ward et Dior:

Et, pour terminer, mon look du jour: