Fashion Week Femme SS23 Jour 9 (dernier jour)

DEFILE MIU MIU AU PALAIS IENA: Afin de s’inscrire pleinement dans le contexte actuel Miuccia Prada a imaginé une garde-robe fonctionnelle, tout à la fois facile et spéciale, sport et chic. Elle part de ses pièces les plus classiques (veste, manteau, chemise, jupe plissée, mailles) qu’elle mélange et revisite avec subtilité. La silhouette se construit en toute simplicité à partir d’une stratification de tee-shirts blancs et gris superposés à des tricots en maille très fine beige ou gris clair. La veste d’homme s’enfile sur une brassière et une jupe à plis ou portefeuille dans des flanelles grises et des laines noires. Le nylon emblématique de la maison est décliné en blanc sur des chemises, jupes et petites robes zippées sur le devant ou dans le dos, ou sur des robes à bretelles froncées dans le décolleté; il se retrouve aussi en coupe-vent sur des modèles dotés de col de chemise ou en version kaki portés à l’envers pour un effet blouse. Le cuir est également très présent: d’abord par petites touches sur des sur-jupes agrémentées de grosses poches plaquées comme un sac banane, puis sous forme de vieux cuir usé sur des grands manteaux, gilets et vestons eux aussi garnis de maxi-poches. Un cuir lisse et plus léger apparaît sur des chemises, jupes, pantalons et shorts de différentes couleurs. D’autres pièces sont taillées dans du denim délavé pour lui donner cette même usure du cuir. Pour le soir, de la légèreté avec des transparences parfois illuminées de pierres et de cristaux.

Fashion Week Femme SS23 Jour 8

DEFILE GERMANIER AU PALAIS DE TOKYO: Le créateur suisse Kevin Germanier a présenté une collection multicolore exubérante et festive, tout à la fois glamour et éthique. Le fondateur de la marque manie lui-même les ciseaux pour lacérer des chemises et des costumes dont les trous sont ensuite garnis de silicone pailleté. Il redessine les formes sur des tuniques en tulle couleur chair, dont certaines parties sont décorées par une accumulation d’ornements hétéroclites, tandis que d’autres sont laissées nues. Le styliste prend tout ce qui lui tombe sous la main pour confectionner ses tenues féeriques recyclées: plumes, paillettes, strass, franges en papier ou en tissu, pierreries, perles. Ces différents éléments sont agencés selon leurs couleurs et leurs formes, en grandes guirlandes ou en volume. Des robes en résille emprisonnent toutes sortes de décorations comme une toile d’araignée. D’autres robes sont entièrement constituées de colliers en plastique multicolores. De légères plumes d’autruche arc-en-ciel composent une majestueuse capote avec une grande coiffe flottante assortie pour le look final porté impérialement par la drag queen La Grande Dame.

Fashion Week Femme SS23 – Le streetstyle Partie 3

Le streetstyle aux abords des défilés Vivienne Westwood, Hermès, Elie Saab, Valentino et Laruicci (1er et 2 octobre 2022):

Et pour terminer, mes propres looks:

Fashion Week Femme SS23 Jour 7

DEFILE BALENCIAGA AU PARC DES EXPOSITIONS DE VILLEPINTE: Le directeur artistique Demna (Gvasalia, qui se fait appeler par son prénom) a proposé une réflexion sur la mode, le luxe et l’état du monde en souhaitant tout de même transmettre une note d’espoir. Il a ainsi fait défiler ses mannequins (hommes et femmes) dans une fosse géante remplie de boue dont il a confié la réalisation à l’artiste Santiago Serra connu pour la radicalité de ses oeuvres, souvent polémiques. Plusieurs mannequins sont munis de porte-bébés contenant des poupées grandeur nature. D’autres portent des ours en peluche abîmés, des perles dans le nez et des bracelets au logo B dans le cou. La plupart des vêtements sont usés, boueux, tachés. Pulls à capuche et jeans baggy crasseux, joggings rapiécés, puis par opposition des robes au dos cape d’une grande pureté, des fourreaux pailletés et aussi des pulls sculptés qui donnent une forme étrange aux corps et des robes brillantes d’inspiration punk. Le maquillage est recherché avec des cornes, des pointes sortant des joues, des perles s’échappant des lèvres. Côté accessoires, un nouveau sac fourre-tout composé d’une manche assortie et d’un fourre-tout enroulé sous le bras. Certains sacs sont associés à des étoles de deux mètres de long ressemblant à des serpents. D’autres mannequins portent des sacs bouffants sur les bras ou des sacs serrés dans les mains.

Fashion Week Femme SS23 Jour 6

DEFILE HERMES AU TENNIS CLUB DE PARIS: Nadège Vanhée-Cybulski, directrice artistique des collections femme d’Hermès, propose une collection qui incarne « la liberté, la sensualité, la conscience de son corps ». Dans un décor reproduisant une dune de sable éclairée par des lumières rosées elle imagine une rave party en plein désert. Les mannequins s’élancent dans des tenues simples et pratiques aux couleurs de la terre (beige, orangé, brun, caramel). Elles sont comme suspendues en apesanteur sur des chaussures rehaussées d’une semelle vide réalisée dans une plaque carbone, qui leur donne une sensation de légèreté et de flottement. Manteaux, shorts à taille haute, pantalons, cape à capuche, parkas, blousons, trenchs: la garde-robe, taillée dans différentes peaux du veau lisse au cuir d’agneau en passant par le veau velours double face à effet suédé, et dans de robustes toiles techniques déperlantes, est composée de vêtements utilitaires dans un esprit randonnée. Le gilet en cuir intègre dans son dos un sac-à-dos, les emmanchures des débardeurs sont très larges comme celles des maillots de sport, les poches sont ornées d’une boucle métallique rappelant l’univers de l’escalade, tout comme ces cordons nautiques ou de rappel. Ils sont parfois noués à la taille en ceinture, ou bien ils s’enfilent dans des oeillets métalliques, bordant les jambes d’une combinaison pantalon terre de Sienne, ou dans des attaches en tissu pour composer une longue robe à étages à partir de trois pans de coton blanc ou de soie colorée. Pour la fête, de belles robes où le jersey de soie glisse sur le corps et dévoile une épaule, ou un ensemble en cuir brillant noir ajouré façon filet qui crée un jeu d’ombres sur l’épiderme.

Fashion Week Femme SS23 – Le streetstyle Partie 2

Le streetstyle aux abords des défilés Ludovic de Saint Sernin, Rick Owens, Loewe, Giambattista Valli et Victoria Beckham (29 et 30 septembre 2022):

Et pour terminer, mes propres looks:

Fashion Week Femme SS23 Jour 5

DEFILE VICTORIA BECKHAM AU VAL-DE-GRACE: Pour son premier défilé à Paris (alors qu’elle défilait précédemment à New York ou Londres) l’ancienne pop star devenue créatrice de mode en 2008 a fait évoluer son style vers quelque chose de plus abouti, sophistiqué et sexy. Les robes sont élancées, artistiquement drapées ou froncées, ou coupées en biais dans une toile de lin, en mousseline ou en organza imprimé. Une touche de fantaisie avec des leggings et des collants en dentelle monogrammée. Une robe courte avec une ouverture en forme de coeur dévoile la chute des reins. Un crop top est fait de pampilles entassées. Aussi une veste de motard originale avec des revers pointus embossés, un blazer rose élégant et un autre en maille extensible translucide qui dégage une grande énergie.