Fashion Week Femme AW17/18 Jour 8 Partie 2 (fin)

DEFILE SHIATZY CHEN AU GRAND PALAIS: Cette nouvelle collection intitulée « Celebration » est une véritable ode à la fête dans laquelle la créatrice taïwanaise Wang Chen Tsai-Hsia puise son inspiration, comme à son habitude, dans les cultures orientale et occidentale. Une référence tout à la fois au Siècle des Lumières et aux épopées remarquables de la mythologie asiatique. Ainsi des imprimés ancestraux mettant en scène dragons, lions et phoenix se conjuguent avec brio à un style parisien très actuel. Fins collages de dentelles et longues jupes fluides se combinent à la modernité d’une capuche ou d’un matelassé. Vestes et manteaux aux coupes précises flirtent avec des combinaisons et doudounes d’allure plus décontractée. La collection d’une grande richesse dans les coupes et les matières propose tout à la fois manteaux, robes longues et courtes, pantalons, shorts, combinaisons, petits blousons et longs gilets dans une palette resplendissante et très fournie de couleurs vives et chaudes. L’exploit est vraiment de parvenir avec un tel panache à une transposition d’un univers très oriental dans une modernité chic et élégante toute occidentale.

PRESENTATION JOURDEN AU PALAIS DE TOKYO: La marque Jourden, fondée en 2012 par la créatrice Anaïs Mak, originaire de Honk Kong, revisite les classiques féminins avec une certaine subtilité, en jouant sur les décalages. Cette nouvelle collection explore l’idée d’un baroque moderne, à base de silhouettes couture et de broderies précieuses. Les robent se parent de jupons et froufrous délicats. Mélanges de matières exubérants. Volumes ondulant autour de grands volants. Asymétries, motifs dentelle, rayures graphiques, effets de transparence. Les smocks, très présents chez la marque, structurent les jupes longues et les robes à volants. Un effet de collant résille est développé sur les modèles de chaussures créés pour la présentation. Il se dégage de l’ensemble un charme indéniable, empreint de romantisme.

Le streetstyle du mardi 7 mars 2017 (hormis celui du défilé Chanel présenté dans l’article précédent: Partie 1):

Et, pour terminer, de nouvelles photos de mon look du jour:

Publicités

Fashion Week Femme AW17/18 Jour 8 Partie 1

Dernier jour de Fashion Week très chargé (mardi 7 mars 2017)! Ce premier article est consacré en totalité au streetstyle du défilé Chanel au Grand Palais. Un second article traitera des défilés et du streetstyle du reste de la journée. Bon divertissement!

Lire la suite

Fashion Week Femme AW17/18 Jour 7

Une journée entièrement consacrée au streetstyle, très dense malgré la pluie (lundi 6 mars 2017):

Lire la suite

Fashion Week Femme AW17/18 Jour 6

DEFILE FATIMA LOPES A L’ELEPHANT PANAME: La créatrice portugaise a présenté une collection automnale à l’allure sophistiquée et contemporaine, dont les silhouettes graphiques, alternant lignes droites et arrondies, jouent sur l’asymétrie et les volumes. Association harmonieuse de matières nobles: fourrure et cashmere, cuirs et lamés, laines vierges et velours rebrodés. Robes de ville et de soirée, smokings, combinaisons, pantalons, manteaux, cape revisitée dans sa version micro. Les couleurs denses sont privilégiées; le noir sublime les dégradés de gris, cerise et prune. Et comme toujours, des looks sexy aux transparences audacieuses. La collection de prêt-à-porter est complétée par une ligne de chaussures Fatima Lopes conjuguant low boots pointues, talons corsetés, stiletto sexy et sneakers originales. Bravo pour tant d’inspiration!

Lire la suite

Fashion Week Femme AW17/18 Jour 5

DEFILE AFTERHOMEWORK (PARIS) DANS UNE GALERIE DU 10EME: Nouvelle collection présentée par Pierre Kaczmarek, jeune parisien de 18 ans, lycéen et créateur de mode le soir après les cours, en association avec sa petite amie styliste Elena Mottola (19 ans). Une mode assurément jeune, inventive, qui puise son inspiration dans la rue, la vie de tous les jours pour en détourner les éléments. Une collection unisexe aux coupes généralement amples qui se réapproprie des matières usuelles comme les polaires, K-Way, draps de laine pour conduire à des looks parfois étranges. Des carrés en laine assemblés forment un gilet. Des chemises sont découpées et reconstruites dans des maxi-robes. Les jambes d’une combinaison de travail deviennent de longues manches. Des badges antivol sont utilisés comme éléments de décoration ou fermoirs. Egalement, cette saison, une collaboration avec d’autres créateurs tels que le maroquinier Jeremy Kastelani pour une petite ligne de sacs et accessoires en cuir et avec l’artiste Camille Pogu pour quelques T-shirts en résine. Tout simplement bravo!

Lire la suite

Fashion Week Femme AW17/18 Jour 4

DEFILE ISSEY MIYAKE DANS LES SALONS DE L’HOTEL DE VILLE: Cette nouvelle collection présentée par le designer japonais Yoshiyuki Miyamae et intitulée « Chromatic Fantasia » est inspirée par la beauté des aurores boréales. Volumineux manteaux en laine brute provenant de moutons Shetland, teintée de cinq couleurs différentes combinées dans un fil unique et faisant écho aux couleurs des aurores boréales. La couleur des robes, vestes et pantalons tissés avec des bandes en ultra suède change en fonction de l’angle de vue. Les fameux plissés sont modelés de façon permanente sur le vêtement grâce au procédé Baked Stretch et un effet d’optique est créé par la combinaison de lignes imprimées sur les plissés courbes. La technique du Steam Stretch (qui utilise la vapeur pour rétracter un fil élastique) s’applique cette saison à des tops et jupes aux matières ultra-légères dans des couleurs juxtaposées dont les reflets évoquent les aurores boréales. Prouesses techniques, travail sur les volumes, légèreté et douceur des silhouettes, jeux de couleurs saisissants, c’est tout simplement magnifique!

Lire la suite

Fashion Week Femme AW17/18 Jour 3

DEFILE PASCAL MILLET AU GRAND PALAIS: Une nouvelle collection qui rend un vibrant hommage à la Parisienne et qui trouve son inspiration dans l’esprit « Saint Germain » de la fin des années 50. Robes fluides sobres ou à imprimés fantaisie, volants, empiècements, tailleurs accessoirisés d’une fine ceinture, fausse fourrure (pour la première fois). Jeu sur les coupes et les volumes, lainages pour la structure, soie délicate pour la fluidité, broderies féminines, superpositions audacieuses. Bottes hautes d’une grande élégance. Glamour rétro jusqu’aux chevelures affublées de bonnets très stylés. Côté couleurs, le rouge, l’orangé, le bleu pétrole, l’argenté et les paillettes se combinent délicieusement au noir strict. Le créateur déclare que la mode doit susciter des désirs chez les clientes: je pense que le pari est réussi!

Lire la suite