Fashion Week Femme AW17/18 Jour 5

DEFILE AFTERHOMEWORK (PARIS) DANS UNE GALERIE DU 10EME: Nouvelle collection présentée par Pierre Kaczmarek, jeune parisien de 18 ans, lycéen et créateur de mode le soir après les cours, en association avec sa petite amie styliste Elena Mottola (19 ans). Une mode assurément jeune, inventive, qui puise son inspiration dans la rue, la vie de tous les jours pour en détourner les éléments. Une collection unisexe aux coupes généralement amples qui se réapproprie des matières usuelles comme les polaires, K-Way, draps de laine pour conduire à des looks parfois étranges. Des carrés en laine assemblés forment un gilet. Des chemises sont découpées et reconstruites dans des maxi-robes. Les jambes d’une combinaison de travail deviennent de longues manches. Des badges antivol sont utilisés comme éléments de décoration ou fermoirs. Egalement, cette saison, une collaboration avec d’autres créateurs tels que le maroquinier Jeremy Kastelani pour une petite ligne de sacs et accessoires en cuir et avec l’artiste Camille Pogu pour quelques T-shirts en résine. Tout simplement bravo!

DEFILE KATE BEE A L’INSTITUT DU MONDE ARABE: La marque lancée en 2014 par la jeune créatrice Katia Bumba a présenté une nouvelle collection intitulée « Society 2.0 » résolument ancrée dans la société actuelle et traduisant l’esprit de cette génération geek, assoiffée de nouveauté et de technologie. La collection exploite également les thèmes de la robotisation,de l’égalité des sexes, des fausses identités et de la dégradation de la nature. Le côté futuriste de la collection se retrouve dans le choix des matières, des coupes et des couleurs: latex, transparences, coupes épurées, asymétriques et sexy, couleurs métallisées venant compléter des verts, oranges et jaunes vifs; également dans le maquillage argenté des mannequins. Tout cela est bien engageant!

DEFILE GEOFFREY B SMALL A L’ESPACE SAINT MARTIN: Le designer américain installé en Italie a présenté une nouvelle collection intitulée « Grow Deep » dans laquelle le total look noir laisse la place à des rayures, des petits ou grands carreaux, des motifs fleuris avec des touches de rouge vif ou des dégradés de couleurs plus sobres. Le blazer est en force. La collection fait également la part belle aux grandes longueurs (manteaux, jupes), aux coupes bouffantes (pantalons, jupes) et aux superpositions. Les mannequins portent toutes des cagoules couvrant la totalité de leur chevelure, et des sneakers pour une allure tout à la fois chic et décontractée. Matières souples et de grande qualité comme à l’habitude, pour une élégance hors du temps.

Le streetstyle du samedi 4 mars 2017, aux abords du défilé Elie Saab, sous la pluie:

Et, pour terminer, mon look du jour (photos: Franck Malabre):

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s