Fashion Week Haute Couture AW16/17 Jour 4 (fin)

DEFILE ANTONIO ORTEGA AU GARAGE LUBECK: pour cette nouvelle collection le créateur mexicain a trouvé son inspiration dans les différentes cultures vouant un culte de souvenir et d’amour aux morts, tant en Amérique Latine – tout particulièrement au Mexique- qu’en Inde, en Russie et en Chine. Les offrandes faites aux morts, fleurs, présents, photos, images pieuses apparaissent ainsi sous forme de motifs tout au long de la collection. Dentelle découpée au laser à l’effigie des disparus, applications florales en relief apposées sur des vestes, manteaux ou robes. Pour la journée, tailleurs aux coupes nettes et ornementés de détails précieux, vestes structurées et jupes patineuses bi ou multicolores. Pour le soir, longues robes à sequins brillants. Les couleurs sont riches: or et argent aux effets irisés, pourpre et rouge cardinal s’imposent. C’est festif, amusant et très créatif!

fw-20160706-71fw-20160706-72fw-20160706-73fw-20160706-74fw-20160706-75fw-20160706-76fw-20160706-77fw-20160706-78fw-20160706-79fw-20160706-80fw-20160706-81fw-20160706-82

DEFILE BOWIE WONG AU PENINSULA HOTEL: pour son cinquième défilé à Paris, le créateur australien a présenté une collection intitulée « Eclipse » dans laquelle il explore toutes les nuances de noir sur des silhouettes audacieuses et sophistiquées, jouant sur les proportions et les formes géométriques. Laine et cuirs australiens, impressions en 3D. La collection combine savoir-faire artisanal et nouvelles technologies. Il s’en dégage une élégance très artistique et tout à fait hors normes.

fw-20160706-51fw-20160706-62fw-20160706-64fw-20160706-56fw-20160706-57fw-20160706-60fw-20160706-63fw-20160706-55fw-20160706-58fw-20160706-59

Le streetstyle du mercredi 6 juillet 2016, notamment aux abords du défilé Jean-Paul Gaultier:

fw-20160706-11fw-20160706-12fw-20160706-13fw-20160706-14fw-20160706-15fw-20160706-16fw-20160706-17fw-20160706-18fw-20160706-19fw-20160706-20fw-20160706-21fw-20160706-22fw-20160706-23fw-20160706-24fw-20160706-25fw-20160706-26fw-20160706-27fw-20160706-28fw-20160706-29fw-20160706-30fw-20160706-31fw-20160706-32fw-20160706-33fw-20160706-34fw-20160706-35fw-20160706-36fw-20160706-37fw-20160706-38fw-20160706-39fw-20160706-40

Et, pour terminer, mon look du jour:

fw-20160706-09fw-20160706-04

Publicités

Fashion Week Haute Couture AW16/17 Jour 3

DEFILE JULIEN FOURNIE A L’ORATOIRE DU LOUVRE: une collection intitulée « Première Lumière », présentée comme un renouveau. La première silhouette est une pièce hybride mi-robe, mi-smoking, terriblement féminine, couleur peau en double drap de soie, à la fois simple et compliquée, portée par la splendide Katerina Semionova, l’égérie du couturier. La collection est un voyage dans l’espace-temps afin d’y trouver des lueurs d’espoir. Des pièces protectrices garnies de broderies éclatantes et de sequins sont enveloppées dans du tulle. Des jacquards de laine, lurex et soie laissent peu à peu la place à des matières plus légères; le noir tristesse et le rouge écorché s’effacent devant des teintes plus claires et de la transparence signe d’innocence. Les chemisiers sont en triple organza de soie, en organdi de coton ou en cuir affiné à l’extrême. Les jupes longues et la doublure des manteaux de mohair sont en dentelle Sophie Hallette. Le défilé se termine en apothéose par des robes volumineuses, mais très fluides, « nude », symbole de la vulnérabilité et de la quête de vérité incarnée par cette magnifique collection.

FW 20160705 51FW 20160705 52FW 20160705 53FW 20160705 54FW 20160705 55FW 20160705 56FW 20160705 57FW 20160705 58FW 20160705 59FW 20160705 60

DEFILE YANINA COUTURE A LA RESIDENCE DE L’AMBASSADEUR DE RUSSIE: cette nouvelle collection s’inspire de la légende de l’oiseau porte-bonheur. L’image magique de l’oiseau est omniprésente. Les robes courtes ou longues sont recouvertes de plumes brodées dessinant de superbes rangées d’yeux de paon. En noir la sobriété de l’aile du corbeau est adoucie par une délicate broderie. Les pièces colorées combinent des motifs géométriques et un style patchwork recherchant toutes les nuances possibles de couleurs. Les manteaux griffés, brodés en cachemire et velours de soie réunissent le luxe royal russe et la tenue du boyard, traduisant l’amour de la créatrice pour la tradition et la beauté de l’uniforme national russe. Un feu d’artifice d’élégance.

FW 20160705 71FW 20160705 72FW 20160705 73FW 20160705 74FW 20160705 75FW 20160705 76FW 20160705 77FW 20160705 78FW 20160705 79FW 20160705 80

DEFILE LUDOVIC WINTERSTAN A LA SALLE DES COLONNES (EGLISE SAINT EUSTACHE): pour sa troisième collection intitulée « Sanctuaire » le jeune créateur a décidé de revenir au noir énigmatique, mystérieux. Les silhouettes sont sophistiquées, fantomatiques, alliant des traînes en « dentelle toile d’araignée » à du vison scarifié et incrusté de coutures de cristaux Swarovski. Ceux-ci ont été travaillés comme des pigments en peinture, à même les robes avec un côté art brut. Capuchons en fourrures, mohair rebrodé, dentelle de Caudry vernie. Superpositions de dentelles contre-collées sur de la soie effilochée mélangée à du lurex ou bien de la maille tricotée ou crochetée incrustée de cristaux. Ludovic Winterstan confirme sa grande maîtrise technique et son souci obsédant du détail. Une nouvelle fois mille bravos!

FW 20160705 65FW 20160705 66FW 20160705 69FW 20160705 70FW 20160705 61FW 20160705 62FW 20160705 63FW 20160705 64FW 20160705 67FW 20160705 68

Un grand jour de streetstyle en ce mardi 5 juillet 2016, avec le défilé Chanel au Grand Palais:

FW 20160705 11FW 20160705 12FW 20160705 13FW 20160705 14FW 20160705 15FW 20160705 16FW 20160705 17FW 20160705 18FW 20160705 19FW 20160705 20FW 20160705 21FW 20160705 22FW 20160705 23FW 20160705 24FW 20160705 25FW 20160705 26FW 20160705 27FW 20160705 28FW 20160705 29FW 20160705 30FW 20160705 31FW 20160705 32FW 20160705 33FW 20160705 34FW 20160705 35FW 20160705 36FW 20160705 37FW 20160705 38

Et, pour terminer, mon look du jour:

FW 20160705 05FW 20160705 04

Fashion Week Haute Couture AW16/17 Jour 2

DEFILE ON AURA TOUT VU A LA MAIRIE DU 4EME ARRONDISSEMENT: le duo de créateurs Yassen Samouilov et Livia Stoianova a une nouvelle fois fait preuve de son imagination débordante. Il nous a ainsi présenté pour cette saison une collection intitulée « Mouvement perpétuel » qui met en scène des vêtements vivants, articulés: montés sur des harnais, avec des pattes mécaniques habillant le vêtement pour créer du mouvement dans l’espace. Des milliers de pailles en plastique noir et blanc et de petits tubes transparents sont parsemés sur des robes sculpturales de haute voltige, courtes ou longues. Le noir et le blanc se combinent tout en délicatesse, le bleu marine et le rouge sont magistraux. L’avant-garde est en marche et c’est vraiment magnifique!

FW 20160704 51FW 20160704 52FW 20160704 53FW 20160704 54FW 20160704 55FW 20160704 56FW 20160704 57FW 20160704 58FW 20160704 59FW 20160704 60

DEFILE PATUNA A L’HOTEL DU LOUVRE: la créatrice d’origine géorgienne aime la France et continue à y puiser son inspiration. Cette collection intitulée « Millésime » est une ode à la joie de vivre et au bon vin. La couleur bordeaux est dominante, elle tranche avec le bleu du ciel et l’ensemble est souligné par du noir. Silhouettes structurales en ceps de vignes, feuilles découpées par ses soins, peintures réalisées de sa main. Velours, soie, crêpe georgette et mousseline. Les drapés sont impressionnants de fluidité.

FW 20160704 61FW 20160704 62FW 20160704 63FW 20160704 64FW 20160704 65FW 20160704 66FW 20160704 67FW 20160704 68FW 20160704 69FW 20160704 70

DEFILE TONY WARD A LA MAIRIE DU 4EME ARRONDISSEMENT: pour cette collection intitulée « Envol » le créateur libanais s’est inspiré de la beauté d’un oiseau impérial sauvage et majestueux. Opulence et délicatesse sont les mots clés de cette collection toute en contrastes où des volumes inspirés de la plume, souples et rigides, se chevauchent harmonieusement. Des jupes aux broderies fluides méticuleusement agencées contrastent avec des matières pleines à l’aspect dramatique et imposant; les robes se parent de plumes naturelles, en tissu ou rebrodées. Bleu roi, vert émeraude, rouge carmin, jaune safran, noir ainsi que de subtils dégradés forment une riche palette de couleurs vives qui appelle au rêve et à l’exotisme.

FW 20160704 71FW 20160704 72FW 20160704 73FW 20160704 74FW 20160704 75FW 20160704 76FW 20160704 77FW 20160704 78FW 20160704 79FW 20160704 80

Le streetstyle du lundi 4 juillet 2016, aux abords des défilés On Aura Tout Vu et Dior:

FW 20160704 21FW 20160704 22FW 20160704 23FW 20160704 24FW 20160704 25FW 20160704 26FW 20160704 27FW 20160704 28FW 20160704 29FW 20160704 30FW 20160704 31FW 20160704 32FW 20160704 33FW 20160704 34FW 20160704 35FW 20160704 36FW 20160704 37FW 20160704 38FW 20160704 39FW 20160704 40FW 20160704 41FW 20160704 42FW 20160704 43FW 20160704 44

Et pour terminer, mon look du jour, avec une superbe veste BCBG Maxazria (collection Runway SS16) portée avec une jupe asymétrique Y-3 (collection antérieure) et un chapeau Maison Michel (photos Franck Malabre):

FW 20160704 04FW 20160704 05

Fashion Week Haute Couture AW16/17 Jour 1

DEFILE COUTURISSIMO A L’ORANGERIE EPHEMERE (JARDIN DES TUILERIES): ce premier jour de la semaine de la Couture à Paris a marqué le lancement mondial de Couturissimo, une plateforme innovante de e-commerce dédiée à la mode, dont le but est de permettre à un plus large public d’avoir accès à des designers renommés au travers d’éditions en séries limitées. Basé à Londres, Couturissimo dont la direction créative est assurée par le duo de designers parisiens Yassen Samouilov et Livia Stoianova (marque On Aura Tout Vu) devrait proposer des pièces d’esprit couture à des prix de 170 à 800 euros. Le défilé a montré les pièces des trois créateurs appelés à réaliser une collection exclusive pour cette première saison: Sebastien Gunawan (designer indonésien, photos 1 à 8), On Aura Tout Vu (photos 9 à 14), Michael Cinco (designer philippin, photos 15 à 20). Ces collections capsules sont le prolongement des collections originelles des créateurs et sont d’un très bon niveau. On souhaite plein succès à ce projet très intéressant!

FW 20160703 41FW 20160703 42FW 20160703 43FW 20160703 44FW 20160703 45FW 20160703 46FW 20160703 47FW 20160703 48FW 20160703 51FW 20160703 52FW 20160703 53FW 20160703 54FW 20160703 55FW 20160703 56FW 20160703 61FW 20160703 62FW 20160703 63FW 20160703 64FW 20160703 65FW 20160703 66

DEFILE LAN YU A L’HOTEL SALOMON DE ROTHSCHILD: la créatrice chinoise a trouvé son inspiration dans le « papier découpé », un art traditionnel chinois qui célèbre le mariage et la naissance, qu’elle a fusionné avec la broderie Suxiu. Fascinée par la beauté et la délicatesse de ces découpages, elle a ainsi conçu une collection assurant une liaison entre tradition et modernité et célébrant l’esprit d’indépendance et de liberté des femmes d’orient. La soie onctueuse, imprimée manuellement, est décorée de plumes blanches gracieuses et de papillons dansants, superposés. La laine, toute en légèreté, fait son apparition pour la première fois dans une collection Lan Yu. Des perles naturelles embellissent les motifs découpés. Les couleurs sont pures et reflètent le charme de l’orient: gris clair, jade laiteux, vert et rosés clairs adossés à des incrustations de perles pourpres, un collier rouge stimule la silhouette en créant un effet de contraste. Du très grand art!

FW 20160703 71FW 20160703 72FW 20160703 73FW 20160703 74FW 20160703 75FW 20160703 76FW 20160703 77FW 20160703 78FW 20160703 79FW 20160703 80

Le streetstyle du dimanche 3 juillet 2016:

FW 20160703 11FW 20160703 12FW 20160703 13FW 20160703 14FW 20160703 15FW 20160703 16FW 20160703 17FW 20160703 18FW 20160703 20FW 20160703 21FW 20160703 22FW 20160703 23FW 20160703 24FW 20160703 25FW 20160703 26FW 20160703 27FW 20160703 28FW 20160703 29FW 20160703 30FW 20160703 31FW 20160703 32FW 20160703 33FW 20160703 34FW 20160703 35

Et pour terminer, mon look du jour:

FW 20160703 01FW 20160703 02