Fashion Week Homme AW19/20 Jour 2

DEFILE LOUIS-GABRIEL NOUCHI (LGN) A L’ESPACE 109: Pour cette nouvelle collection le jeune créateur français a trouvé son inspiration tout à la fois dans le roman « Ancient Evenings » (1983) de l’écrivain américain Norman Mailer qui explore le parcours de la réincarnation dans l’Egypte Ancienne, et dans le film « River of Fundament » (2014) de Matthew Barney qui inscrit ce voyage initiatique dans le déclin de l’industrie automobile à Detroit. Cette quête de spiritualité se décline ainsi dans un dialogue entre costume classique et vêtement de travail. Les silhouettes se construisent par accumulation de couches de textures différentes donnant à la fois une impression de richesse, de fluidité et de douceur. Les imprimés forts (léopard, tartan, crâne) aux couleurs subtiles, les étoiles et les accessoires en métal confrontent une certaine opulence aux codes du grunge et aux symboles du pouvoir. Cet exode imaginaire se fait avec beaucoup de style!

PRESENTATION HUGO COSTA DANS UNE GALERIE DU MARAIS: Pour sa nouvelle collection intitulée « Maybe we’ll be together again » le créateur portugais s’est inspiré d’une phrase inscrite sur le mur de Berlin pour inviter le monde à briser les barrières et les frontières, à combattre la haine et les extrêmismes. Présentées dans un décor de poutres en béton et de blocs de ciment posés sur le sol, où les murs sont abondamment recouverts de messages révolutionnaires, les silhouettes et les matières se caractérisent par une certaine austérité. Un fort pari sur les fibres naturelles, coton, laine, twill de soie,… Les poches sont imposantes. Les couleurs sobres (beige, bordeaux, rose ancienne, gris, noir, bleu) se combinent délicatement entre elles. Une collection qui se veut avant tout pratique et confortable.

Le stretstyle du mercredi 16 janvier 2019, aux abords du défilé Off-White aux Tuileries:

Et, pour terminer, mon look du jour:

 

 

Publicités