Fashion Week Femme SS19 Jour 3

DEFILE DIOGO MIRANDA A L’UNIVERSITE PARIS DESCARTES: Pour cette nouvelle collection intitulée « Two Thousand Nineteen » le créateur portugais a trouvé son inspiration dans le travail du célèbre photographe Irving Penn, mettant en avant sa maîtrise et son audace, ses photos tout à la fois austères et sophistiquées. Cela l’a conduit à imaginer un ensemble de silhouettes féminines et éthérées d’esprit couture, déclinées au travers de pièces structurées, de coupes asymétriques avec une longueur midi dévoilant le haut de la jambe sur l’un des côtés, de volumes en trois dimensions, de manches chauve-souris. Des matières de choix ont été retenues, comme les taffetas de soie, brocarts, crêpe et lin. La palette de couleurs est raffinée; les teintes nude et pastel dominantes (jaune, rose, bleu ciel) se combinent habilement au pourpre, noir et bordeaux. Une magnifique collection toute en sensualité et délicatesse.

DEFILE LUIS BUCHINHO A L’UNIVERSITE PARIS DESCARTES: le créateur portugais a présenté une collection inspirée de la tradition japonaise du Gyotaku, une technique consistant à reproduire des empreintes de poissons sur différents supports comme du papier ou du tissu et qui était à l’origine utilisée par les pêcheurs pour célébrer leurs prises. Cette inspiration marine, et en particulier le mouvement des anguilles et des vagues, les couleurs changeantes de la mer, lui ont donné l’idée de silhouettes élancées et ondulantes, déclinées dans des tons métalliques et des textures contrastées rappelant les écailles. Imprimés Gyotaku, construction en couches superposées des vêtements inspirée de la morphologie des poissons, pantalon taille haute aux rayures contrastées et boutons pression sur le côté, robes en jersey avec hauts plissés et ceintures ondulées en cuir, effets graphiques permettant de combiner sur un même vêtement une partie ample et une partie plus près du corps. La palette de couleurs très riche (cuivre, rose, mauve, fuchsia, rouge, violet, bleu marine, blanc, noir) est sublimée par les éclats argentés. Un air disco, quelques touches sportswear, esprit couture se combinent à merveille dans cette admirable collection aux accents futuristes.

Le streetstyle du mercredi 26 septembre 2018:

Et, pour terminer, mon look du jour (veste couture Gustavo Lins; jupe Pull&Bear). Je dois dire que celui-ci a beaucoup inspiré les photographes (et encore je ne peux pas tout mettre)(photos 1-2: Joanna Joy; photos 3-4-5: Eddy Anaël; photo 6: Cécile Kiel):

Publicités