Fashion Week Femme SS21 Jour 2

DEFILE COPERNI SUR LE TOIT DE LA TOUR MONTPARNASSE: La marque du duo français Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer, relancée en 2019, a présenté une nouvelle collection conçue pendant le premier confinement avec l’idée, dans ce contexte particulier, de créer des vêtements qui protègent le corps, comme une seconde peau. Ceci se traduit par des tissus résistants et élastiques qui épousent la forme du corps, tissus 3D, mailles stretch, et le développement d’un nouveau jersey anti-UV qui est aussi antibactérien. Malgré leur caractère technique les silhouettes sont très chic et raffinées. Ensembles blancs ou noirs avec leggings à sangles et coupe-vent zippé près du corps, se déclinant également dans une surprenante version turquoise agrémentée d’une sorte de tchador très « jeux olympiques ». Magnifiques tops à épaules dégagées, élégants tailleurs avec jupe asymétrique, robes du soir impressionnantes et pleines de vitalité. Tout ceci dans une palette de couleurs très délicate. Aux pieds, des sandales compensées ont l’air particulièrement confortables.

Le streetstyle du mardi 29 septembre 2020 aux abords du défilé Dior:

Et, pour terminer, mon look du jour (photos: Franck Malabre):

Fashion Week Femme SS21 Jour 1

Malgré le contexte sanitaire cette Fashion Week parisienne a finalement eu lieu aux dates prévues, du 28 septembre au 6 octobre 2020, tant bien que mal, avec une majorité de défilés/présentations en digital, et quelques défilés physiques chaque jour avec leur corollaire en termes de streetstyle, sauf le premier jour 100% virtuel.

PRESENTATION WALES BONNER EN DIGITAL: Pour sa première présentation dans le cadre de la Fashion Week parisienne, la créatrice londonienne qui avait remporté le prix LVMH en 2016 a proposé une nouvelle déclinaison de son style combinant culture caribéenne et tradition britannique. Cette collection mixte intitulée « Essence » s’inspire ainsi du style flamboyant du dance-hall (musique dérivée du reggae) du début des années 1980 en Jamaïque, en l’associant aux codes plus traditionnels de la couture britannique. Les silhouettes sont fluides, mais avec beaucoup de contrastes et de détails complexes chers à la créatrice. On y trouve également des vêtements de sport hybrides conçus en collaboration avec adidas Originals. Les vestes de tailleur se portent sur un survêtement et sont accessoirisées d’un béret, tout cela dans une palette de couleurs riche mêlant des verts, bleus, rouges, fuchsia et violets à des tons chauds plus neutres (brun, anthracite, beige). Hommes et femmes sont chaussés de bottines cirées, ballerines à brides, baskets Adidas et mocassins.