Fashion Week Femme SS23 Jour 4

DEFILE LUDOVIC DE SAINT SERNIN DANS UN IMMEUBLE EN TRAVAUX: Pour fêter le cinquième anniversaire de sa marque fondée en 2017 le jeune créateur parisien a proposé une nouvelle collection parfaitement mixte jouant comme à son habitude avec les codes érotiques. Les hommes prennent des allures de légionnaires romains sensuels et virils, tandis que les femmes apparaissent en tenues très déshabillées. Bottes lacées en cuir hautes et plates et jupettes à bandelettes, surmontées d’un ceinturon clouté, constituent la base de l’uniforme. La jupe de centurion est aussi déclinée en slip de cuir clouté et frangé, ou en top à bretelles évasé à gros plis, dont le modèle identique se traduit pour la femme par une mini robe, ou encore en minijupe de toile kaki. Un anthurium (plante tropicale) écarlate avec son pistil jaune, retenant un top à une épaule ou accroché au poignet en bracelet, attire les regards. Les mises en cuir hyper moulantes (fourreau bustier, shorts, débardeurs, pantalons) sont toujours très présentes, tout comme les transparences dans un voile en tulle drapé sur le corps et des tricots fins. Pour le soir, les hommes portent des pantalons entièrement lacérés, laissant deviner la rondeur de leur fesses, tandis que les femmes se parent de lumière avec des ensembles en maille de cristaux Swarovski scintillante, des robes ou des minijupes drapées assorties à leur soutien-gorge.