Look été 2018 n°1

Pour démarrer l’été on continue à mixer les matières et les couleurs, tout en finesse et légèreté en jouant sur de subtiles touches de dentelle. Pour ce look délicatement sexy, deux pièces majeures issues de la collection printemps/été 2018 de Zadig&Voltaire: superbe parka d’été (« Kim Sequin ») de style arty entièrement rebrodée de sequins, avec quatre poches plaquées et taille ceinturée; robe en soie et dentelle d’esprit lingerie (« Cathy Jac Leo »), en jacquard motif léopard, couleur lilas. Pour compléter la silhouette: chapeau Maison Michel, collier en argent Clio Blue, manchette et bagues argentées Clara Jasmine, sac en cuir Zadig&Voltaire (collection antérieure), chaussures à talons dorés et lanières en cuir rose avec clous (dorés) Zadig&Voltaire printemps/été 2018.

Publicités

Look printemps 2018 n°3

Pour ce look on reste dans un assortiment de couleurs délicates donnant une allure très chic à l’ensemble. La pièce de base est ce magnifique pull en coton lurex beige, lacé à la taille et aux poignets, avec col montant et manches amples très agréable à porter (pull « Pearl », Zadig&Voltaire collection printemps/été 2018). Egalement de cette collection ce superbe mini-short en cuir d’un très joli gris/vert donnant une touche vintage, et ce sautoir « Military » avec une plaque ornée de coeurs strassés d’esprit rock. Pour le reste: chapeau Maison Michel, bagues argentées Clara Jasmine, sac en cuir Zadig&Voltaire (collection antérieure), baskets/cuissardes souples en suede Ash.

Look printemps 2018 n°2

Un nouveau look d’allure très androgyne autour de cette jolie veste longue en laine prince de galles et de ce délicieux débardeur à slogan, tous deux Zadig&Voltaire collection printemps/été 2018, de même que le petit sac/besace en cuir avec bandoulière en tissu et chaîne argentée. Pour les sublimer je les ai assortis avec ma jupe préférée avec double rangée de franges en cuir (Zadig&Voltaire collection antérieure). Pour le reste: chapeau en paille Maison Michel, collier en argent Clio Blue, choker H&M, manchette et bagues argentées Clara Jasmine, baskets/cuissardes souples en suede Ash (aussi parmi mes chaussures préférées tellement elles sont confortables). Photos prises pendant mon passage au Festival de Cannes 2018.

Look printemps 2018 n°1

Un printemps à la météo capricieuse ne doit pas réfréner notre envie de renouveau et d’expression stylistique après un long hiver. Avec ce look composé en grande partie de pièces de la collection printemps/été 2018 de Zadig&Voltaire on joue sur une combinaison subtile de matières et couleurs raffinées. Pantalon en cuir stretch coloris bleu klein, veste longue style androgyne/boyish en laine prince de galles et au col agrémenté de pin’s colorés, débardeur en coton avec un slogan qui est tout un programme « Girls can do anything », petit sac/besace en cuir avec bandoulière en tissu et chaîne argentée, chaussures à talons dorés et lanières en cuir rose avec clous (dorés), le tout Zadig&Voltaire. Casquette Maison Michel. Collier en argent Clio Blue. Manchette et bagues argentées Clara Jasmine.

 

Festival de Cannes 2018

Comme à l’habitude ce Festival de Cannes 2018 a été un pur moment de bonheur. Des rencontres, du glamour, une magie toujours présente. Même s’il n’était plus possible cette année de prendre de selfies sur la montée des marches, les occasions de faire des photos de jolies tenues étaient toujours très nombreuses! Côté palmarès, j’ai eu la chance d’assister à la projection de deux très beaux films récompensés par le jury magistralement présidé par Cate Blanchet pour cette édition assurément engagée: la palme d’or « Une affaire de famille » (du réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda), une histoire tendre et cruelle à la fois sur une famille déphasée avec la société, mais joyeuse et solidaire au point de recueillir une fillette battue par ses parents et lui apporter l’amour qui lui manquait; « Trois visages’ (prix du meilleur scenario) du réalisateur iranien Jafar Panahi, assigné à résidence dans son pays, un regard d’une grande acuité sur les maux de la société iranienne, le sort des femmes, l’absence de liberté, le conservatisme, le rapport à l’art, au travers d’un voyage en voiture plein de péripéties au fin fond des régions turcophones et montagneuses du nord-ouest iranien.

Fashion Week Femme AW18/19 Jour 8 (dernier jour)

PRESENTATION WENDY JIM AU YOYO-CLUB (PALAIS DE TOKYO): Pour cette nouvelle saison la marque underground autrichienne créée en 1999 par le duo Hermann Fankhauser et Helga Ruthner a présenté une collection intitulée Tapis Rouge reflétant comme à son habitude l’humour et la dérision de ses créateurs. En guise de tapis rouge le décor en montrait surtout les coulisses, avec un large couloir de béton dont les murs étaient recouverts d’un rideau de fer sur lequel étaient apposés des cartes météorologiques d’Europe et des logos de marques. La collection parfaitement androgyne est constituée d’un ensemble de looks pointus, aux tons assez neutres mais rehaussés de touches fluo plus ou moins imposantes, avec maquillage et accessoires assortis. « Chaos Making a New Chaos » est inscrit sur une robe ample en coton. Une veste tailleur se porte avec une jupe à dentelle et motifs floraux, collants roses et chaussures jaunes. Une parka bicolore gris et sable est combinée avec un collant et des cils jaune fluo. Plusieurs pantalons, voire un costume entier, sont recouverts de bandes réfléchissantes. Une collection urbaine au style radical qui donne envie de s’évader!

PRESENTATION LEO DANS UNE GALERIE DU MARAIS: La jeune marque belge fondée en 2016 par la créatrice Leonneke Derksen a présenté dans une ambiance de boîte de nuit une collection intitulée « Millennium », traduisant l’esprit d’une génération et se positionnant à la rencontre du luxe, de l’avant-garde et du streetwear. Pantalon de jogging taille haute avec double ceinture porté avec un sweat long à capuche. Ensemble en maille chinée jaune et noir avec un haut zippé et un pantalon sanglé de cuir. Tailleur pantalon imprimé python. Robes en soie asymétriques. Ensemble en jean composé d’un bustier porté court sous un blouson et d’une jupe longue qui se dégrafe par des fermoirs troublants qu’on retrouve également sur des bottes hautes à talons. Maxi-manteau accessoirisé avec un bracelet sur le haut de la manche, ou en (fausse) fourrure beige au poil long. Molleton, jean, soie, satin, fourrure se combinent à merveille. Une superbe palette de couleurs énergisante et très chic. En fin de compte, une allure sophistiquée dans l’air du temps, toute en délicatesse et avec un brin de romantisme. On rappelle que la marque se retrouve sur internet et les réseaux sociaux sous le nom Leo By Leo.

Le streetstyle du mardi 6 mars 2018, aux abords des défilés Chanel et Miu Miu:

Et, pour terminer, mon look du jour (photos: Franck Malabre):

Fashion Week Femme AW18/19 Jour 7

PRESENTATION LE STUDIO PIERRE DANS UNE GALERIE DU 11EME ARRONDISSEMENT: Avec cette nouvelle collection unisexe intitulée « Jurassic Pierre » le duo de jeunes créateurs Tina Pierre et Thomas Bellego nous convie à une double immersion, dans l’ère jurassique et dans la jeunesse des années 80, d’une façon régressive et très colorée. Des animaux préhistoriques sont brodés sur des pulls en laine ou bien imprimés sur des foulards en soie. Les lainages d’hiver se combinent au vinyle des années 90 dans des silhouettes oversize. Les foulards retrouvent une nouvelle jeunesse: noués sur un manteau en guise de ceinture ou sur une salopette en guise de bretelle, ou bien portés sur la tête pour protéger les bigoudis. Des pyjamas à rayures se mélangent à des tailleurs chic aux coupes revisitées. Un système de coulisse sur des pièces d’allure classique crée un effet froncé qui dévoile les bras et les jambes de façon audacieuse. Salopette en vinyle menthe à l’eau ou satin rose poudré, pattes d’éléphant démesurées rouge vif ou en velours marron. Une collection de belle facture qui donne la pêche!

Le streetstyle du lundi 5 mars 2018:

Et, pour terminer, mon look du jour (photos: Franck Malabre):