Fashion Week Femme SS18 Jour 3

DEFILE RICK OWENS AU PALAIS DE TOKYO: Le créateur californien installé à Paris nous a livré une composition dont il a le secret. Les mannequins, telles des sculptures vivantes, marchent au bord d’un bassin qui dégage une brume opaque, puis ce sont de puissants jets d’eau qui éclaboussent les spectateurs auxquels ont été distribués des coupe-vents imperméables. La féminité s’inscrit ici dans une nature brute et dompte les éléments déchaînés. Les corps sont enveloppés dans des drapés imposants, les robes cocons sont parsemées de bosses irrégulières. Les couches de vêtements augmentent tout au long du défilé. Coton raide, toile laquée ou rebrodée de baguettes géométriques et caoutchouc dessinent des silhouettes hors normes. Les modèles portent des sacs volumineux qui semblent collés à leur ventre et des sandales de sport à semelles épaisses qui leur permettent d’affronter tous les terrains et tous les temps. Une ambiance post-apocalyptique hallucinante non dénuée d’une certaine poésie!

Le streetstyle du jeudi 28 septembre 2017, aux abords des défilés Balmain (à l’Opéra Garnier) et Rick Owens:

Et, pour terminer, mon look du jour:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s