Fashion Week Homme AW17/18 Jour 1

DEFILE ICOSAE AUX « NUITS FAUVES »: Que de chemin parcouru par les frères Valentin et Florentin Glemarec (22 et 21 ans) en 3 ans, puisque c’est en janvier 2014 qu’ils avaient présenté un premier défilé hors fashion week déjà très prometteur (cf. article « ICOSAE: nouvelle marque de prêt-à-porter de luxe homme » sur mon blog, archives février 2014). Cette saison c’est la consécration, avec leur intégration pour la première fois dans le calendrier officiel de la fashion week homme parisienne. Et on n’a pas été déçu avec cette magnifique collection en total look noir présentée dans une atmosphère underground post-industrielle. Comme à chaque fois, savoir-faire et inventivité sont au rendez-vous, mais la montée en gamme est réelle avec cet ensemble de pièces tailoring streetwear déstructurées, en laine, satin de soie et cachemire, ornées de broderies ou détails métalliques (zips, rivets métalliques) qui font l’identité de la marque. Silhouettes ajustées et extra-larges se combinent à merveille: trenchs ceinturés, manteaux oversize, bombers et perfectos à manches amovibles retenues par un mousqueton. Les tenues sont ornementées de logos, chiffres, slogans néopunk, bandes blanches réfléchissantes, petites chaînes, strass. Le classique costume noir à fines rayures blanches se porte avec un tablier-kilt. Quelques touches de rouge et de camel apportent tout de même un peu de couleur à cette garde-robe détonante.

fw-20170118-41fw-20170118-42fw-20170118-43fw-20170118-44fw-20170118-45fw-20170118-46fw-20170118-47fw-20170118-48fw-20170118-49fw-20170118-50

DEFILE Y/PROJECT AU GLOBO: Le designer belge Glenn Martens n’a pas déçu ses fans. Au travers d’une collection empreinte de romantisme version hip hop il invente pour cette saison le streetwear historique. Il nous propose en effet des écharpes semblables à celles des supporters de football, mais à l’effigie de Joséphine, Napoléon, Henri VIII, comme un clin d’oeil des pops stars d’aujourd’hui envers certaines figures royales. Sa créativité sans limite, au service d’une esthétique forte et innovante, nous livre une collection aux formes ondulées, avec des pantalons tire-bouchonnés et des manches de vestes ou de sweats qui se tordent en vagues successives. Les silhouettes sont assurément oversize et déconstruites, avec également de superbes jeux de matières (cuir, velours ou synthétiques). Outre les écharpes, les accessoires ne sont pas en reste: colliers avec d’énormes mains en or, chaînes massives.

fw-20170118-51fw-20170118-52fw-20170118-53fw-20170118-54fw-20170118-55fw-20170118-56fw-20170118-57fw-20170118-58fw-20170118-59fw-20170118-60

DEFILE WALTER VAN BEIRENDONCK AU GARAGE LUBECK: Au rythme des percussions de la troupe autrichienne Seidä Pass (de mystérieux monstres à tambourins métalliques) le créateur anversois a présenté, sur le mode humoristique qui le caractérise, une nouvelle collection très colorée aux références animalières. Les mannequins portent des foulards bariolés sur le visage, qui ne laissent voir que leurs yeux. Sur le dessus de la tête , les bonnets et capuches sont de rigueur. Quant aux mains, elles sont protégées du froid par des gants géants, parfois intégrés aux tenues. Les couleurs vives triomphent sur les costumes, les pulls, les manteaux brodés et les paletots taillés au cordeau. Des bêtes sacrées comme le loup ou le tigre se rajoutent comme des patchs ou morceaux de tissus sur les vestes ou les pantalons. Certains mannequins portent des collants sous des bermudas ou des manteaux-capes à la Sherlock Holmes. Une élégance déjantée, mais irrésistible!

fw-20170118-61fw-20170118-62fw-20170118-63fw-20170118-64fw-20170118-65fw-20170118-66fw-20170118-67fw-20170118-68fw-20170118-69fw-20170118-70

Comme il se doit, le streetstyle du mercredi 18 janvier 2017:

fw-20170118-11fw-20170118-12fw-20170118-13fw-20170118-14fw-20170118-15fw-20170118-16fw-20170118-17fw-20170118-18fw-20170118-19fw-20170118-20fw-20170118-21fw-20170118-22fw-20170118-23fw-20170118-24fw-20170118-25fw-20170118-26fw-20170118-37fw-20170118-27fw-20170118-29fw-20170118-30fw-20170118-31fw-20170118-32fw-20170118-33fw-20170118-34fw-20170118-35fw-20170118-36

Et, pour terminer, mon look du jour:

fw-20170118-01fw-20170118-06

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Fashion Week Homme AW17/18 Jour 1 »

  1. Do you mind if I quote a couple of your posts as long as I provide credit and sources back to your webpage?
    My blog is in the very same niche as yours and my visitors would truly benefit from a lot of the
    information you present here. Please let me know if this okay with you.
    Thank you!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s