Fashion Week Homme AW22/23 Jour 2

DEFILE BIANCA SAUNDERS AU PALAIS DE TOKYO: Pour son premier défilé à Paris, la jeune créatrice britannique qui a fondé sa marque en 2018 et a remporté le grand prix de l’ANDAM en 2021, a présenté sa vision contemporaine d’une mode masculine toute en détails et en raffinement. Les coupes d’une simplicité apparente sont en fait d’une grande subtilité. Les plis et fronces sont placés de façon inattendue avec une grande maîtrise. Les ourlets sont décalés, les poches plaquées semblent se muer en manteaux, tous les plis sont très novateurs. La plupart des pièces sont en denim, avec des coutures légèrement de travers. Les vêtements sont oversize, mais pas disproportionnés. Les costumes sont très chic. Des imprimés graphiques générés par ordinateur sont pleins d’énergie. Au-delà de sa parfaite maîtrise technique la créatrice met en scène une masculinité qui assume sa part de féminité: les tissus rigides rencontrent des matières plus légères, moulantes et souples, ainsi que des couleurs douces et lumineuses comme le vert olive, le rouge et le bleu ciel.

Photos: imaxtree

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s