Fashion Week Femme SS20 Jour 4

DEFILE/PRESENTATION NADYA DZYAK SUR LA TERRASSE DES SALONS HOCHE: Pour la première présentation à Paris de sa marque fondée en 2008, la créatrice ukrainienne qui aime jouer avec la lumière s’est inspirée des phénomènes optiques naturels comme les aurores boréales et les couchers de soleil, ainsi que des installations lumineuses réalisées par le studio d’architecture new-yorkais Hou de Sousa. Elle superpose et mixe les couleurs dans des silhouettes originales aux formes architecturales et asymétriques, tout en légèreté et fluidité. Organza, motifs floraux et géométriques, détails plissés, drapés, teintes pastel très variées se combinent à merveille dans des looks sophistiqués et très féminins. Des blouses avec des éléments plissés sont associées à des pantalons cargos. Manches volumineuses et tailles hautes sont une référence aux années 1980 que la créatrice affectionne particulièrement.

DEFILE SAMANTHA GIRAUD AUX SALONS MARCEAU: La créatrice hongkongaise a présenté une nouvelle collection riche et variée intitulée « The Time Keeper » en hommage à la capacité des femmes à gérer efficacement leur temps. Combinant influences orientales et occidentales, elle déclare avoir été inspirée pour cette saison par la culture japonaise et l’élégance parisienne des années 1950. Les silhouettes présentées comportent tout à la fois des looks casual et des tenues de travail chic pour la journée, et des robes sophistiquées d’esprit couture pour les cocktails et les soirées. Des messages prônant l’amour de soi et la confiance en soi (« I Love Me », « I Married Myself,…) sont inscrits sur des tee-shirts. Une veste fortement épaulée est une métaphore de tout ce que les femmes doivent porter sur leurs épaules. Une grande attention est portée aux détails. Des matières variées comme la soie, l’organza, le denim, le coton se combinent dans des couleurs vives donnant une belle énergie à l’ensemble.

PRESENTATION LUIS BUCHINHO A L’HOTEL D’EVREUX (PLACE VENDÔME): Le créateur portugais a dévoilé sa nouvelle collection dans le cadre d’un événement intitulé « Portugal Fashion Goes Vendôme » où étaient également présentés deux autres designers portugais. Pour cette saison il a mis en scène une « touriste accidentelle » préoccupée par la situation actuelle des villes très touristiques, la gentrification et les enjeux environnementaux. Ces préoccupations s’incarnent dans un ensemble de pièces pratiques, dépouillées, faciles à porter et à transporter. Le thème de la recherche d’une identité est également abordé, les mannequins évoluant sobrement devant des panneaux lumineux blancs afin que la présentation se concentre davantage sur la collection, plutôt que sur une performance des mannequins. Les looks sont très réussis, très colorés et très actuels.

Le streetstyle du jeudi 26 septembre 2019, notamment aux abords des défilés Paco Rabanne, Y/Project et Rick Owens:

Et, pour terminer, mon look du jour:

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s