Fashion Week Femme AW22/23 Jour 4

DEFILE LUDOVIC DE SAINT SERNIN DANS UN PARKING SOUTERRAIN: Le jeune créateur parisien de 31 ans qui a fondé sa marque en 2017, qui a été récompensé en 2018 du prix du label créatif du concours de mode de l’Andam et fut finaliste du prix LVMH en 2018, a présenté une collection parfaitement mixte, alors qu’il proposait jusque là des tenues essentiellement masculines. Le défilé se partageait également de façon équilibrée entre vêtements de jour et de nuit, un typique vestiaire hivernal dans des teintes brunes, grises et noires venant compléter ses habituelles tenues sexy et légères. Pour le jour, une élégance minimaliste à base de beaux manteaux structurés, jupes longues en laine épaisse, grandes chemises portées en robe et robes-pulls à col roulé. Pour la nuit, des pantalons taille basse fermés par des laçages suggestifs, un chemisier-pantalon diaphane en soie transparente, des mini-robes bustiers en python fendues latéralement très haut sur les cuisses, des cottes de maille minuscules couvrant le torse (en mouchoir suspendu à une chaîne autour du cou pour l’homme et en soutien-gorge pour la femme), des tricots et débardeurs-filets illuminés de strass, une combinaison à larges mailles laissant voir des dessous chics, une longue robe noire transparente qui ne cache rien. Alors que la célèbre mannequin Gigi Hadid ouvrait le défilé et que sa soeur Bella le clôturait, le créateur s’est fait plaisir en foulant lui aussi le podium.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s