Fashion Week Femme AW22/23 Jour 1

DEFILE WEINSANTO AU « 35-37 »: Le jeune créateur alsacien Victor Weinsanto, semi-finaliste du prix LVMH 2022, a présenté sa quatrième collection dans le centre culturel et créatif parisien de Dover Street Market. Ancien danseur passé par le studio de Jean Paul Gaultier, il puise dans l’univers de son mentor son goût pour le théâtral et le sculptural. Pour cette nouvelle collection intitulée « Murder in Paris », il met en scène la chanteuse Sam Quealy, la drag-queen La Grande Dame, la danseuse burlesque et meneuse de revue Allanah Starr ou encore la mannequin Queentoide dans un défilé-performance qui exalte la puissance de ses créations. Le premier look se compose d’une combinaison semi-transparente inspirée de visages roses et violets qu’on retrouve sur de nombreuses pièces, complétée par une énorme coiffe à tentacules ondulés. Puis la collection se déploie en robes et combinaisons moulantes ou voluptueuses, manteaux aux volumes exagérés, bodys sensuels et corsets caractéristiques de la marque, tops croisés semi-transparents, bibis en forme de chapeaux balayant le visage, diadèmes à plumes, superpositions de ceintures, courroies et sous-vêtements en cuir, tangas à taille haute et seins protégés de cache-tétons qui se devinent sous des robes transparentes. L’actrice d’Emily in Paris Philippine Leroy-Beaulieu clôt en beauté le défilé avec une capeline impressionnante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s