Fashion Week Femme SS19 Jour 5

DEFILE ISSEY MIYAKE AU PALAIS DE TOKYO: Cette nouvelle collection intitulée « Trace of Hands » en référence aux mains, outil ancestral de liberté, a été l’occasion pour le designer japonais Yoshiyuki Miyamae de présenter « Dough Dough », un vêtement innovant que l’on peut transformer librement avec ses propres mains, comme une pâte à modeler. Les cols se gonflent et s’envolent autour du cou, des noeuds croissent sur une épaule, des coins de jupe s’entortillent en spirale, les tops froncent, un sac s’enfile sur la tête pour se transformer en tricorne. Certaines pièces reprennent des innovations antérieures de la marque et se déclinent dans des coupes épurées ou avec des imprimés graphiques du plus bel effet. Le côté ludique de la collection s’est aussi exprimé dans le final où, de façon tout à fait inhabituelle dans les fashion weeks actuelles, on a vu les mannequins revenir faire leur dernier tour en bandes joyeuses fort sympathiques.

PRESENTATION ADELINE ZILIOX DANS UN SHOWROOM DU MARAIS: La jeune créatrice strasbourgeoise qui a fondé sa marque en 2007 a présenté sa nouvelle collection intitulée « Crystal Skin », composée de silhouettes avant-gardistes et très graphiques à la féminité affirmée. Les tenues transparentes sont l’un des éléments phare de cette collection qui entend dévoiler un corps parfaitement libéré. Les matières techniques comme le PVC, le néoprène et la maille 3D donnent un côté sexy à cette collection urbaine-chic et audacieuse. Précision de la coupe et des finitions, détails soignés. La confection est 100% made in France et les pièces sont toutes réalisées en très petites séries.

PRESENTATION NACO PARIS A L’ATELIER VITRINE: Le trublion de la mode connu depuis 2001 sous le nom de « Robin des Bois de la mode » a présenté une collection unisexe intitulée « Sans Titre » qui est une nouvelle déclinaison de sa ligne thématique « Art is Resistance » lancée en 2014, à base de tissus recyclés et de slogans militants peints à la main. Pour cette collection ses prises de position rebelles s’expriment sur des estampes classiques allant des pois et du vichy au damier et au papier journal, et toujours dans des couleurs vives reflétant son caractère passionné.

Le streetstyle du vendredi 28 septembre 2018, aux abords des défilés Balmain et Issey Miyake:

Et, pour terminer, mon look du jour:

Publicités

5 réflexions au sujet de « Fashion Week Femme SS19 Jour 5 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s