Fashion Week Haute Couture AW18/19 Jour 2

DEFILE TONY WARD A LA MAIRIE DU 4EME ARRONDISSEMENT: Pour cette nouvelle collection le créateur libanais a trouvé son inspiration dans la beauté des vitraux et l’histoire que chacun d’eux raconte. Ainsi les broderies cousues à la main sur les robes réinterprètent ces beaux motifs de verre. La transparence est à l’honneur dans cette collection qui joue habilement sur les matériaux. Des nuances et volumes spéciaux sont créés à travers des superpositions translucides et des détails transparents qui apportent légèreté et féminité aux robes, parfois de façon insolite. Des méthodes innovantes ont été explorées pour plier et mélanger des tissus tels que la dentelle, le crêpe de soie, les films transparents imprimés et le tulle brodé. La palette de couleurs est riche et lumineuse, à l’image des vitraux bercés par le soleil: bleu poudre, bleu gitane, rouge, or, blanc et noir.

DEFILE AZULANT AKORA A LA MAISON CHAMPS ELYSEES: La jeune créatrice aborigène australienne a émergé sur la scène de la mode australienne en 2013. Pour cette nouvelle collection elle s’est inspirée du film « Avatar » en lui empruntant son message: toute l’énergie prise à la Terre doit lui être rendue. Habituée à rechercher des angles non conventionnels et des coupes audacieuses, elle nous a présenté une collection inspirante et dynamique aux silhouettes majestueuses, dans des couleurs fortes comme le bleu royal, le mauve, le vert avec des notes d’argent métallique et d’or.

DEFILE PATUNA A LA MAISON DES CENTRALIENS: La créatrice américano-géorgienne a présenté une nouvelle collection intitulée « Carré d’as » dans laquelle elle propose d’affronter la torpeur des tables de jeux dans de superbes robes du soir aux drapés impressionnants, aux tombés de mousselines de soie vieux rose et de tulles beiges aux lignes fluides, aux dentelles transparentes sublimées par les cristaux de Swarovski et les pierres semi-précieuses, aux structures architecturales se combinant élégamment au fuyant des traînes et des soies évanescentes.

Le streetstyle du lundi 2 juillet 2018, aux abords des défilés Tony Ward, Christian Dior et Ralph&Russo:

Et, pour terminer, mon look du jour (photos: Franck Malabre):

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s